Au Nigeria, l’inflation prend l’ascenseur

0
Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria

Le taux d’inflation au Nigéria est passé à 18,17% en mars 2021, son niveau le plus élevé depuis janvier 2017 selon l’indice des prix à la consommation (IPC) de mars 2020. Le rapport, publié par le Bureau national des statistiques (NBS), a également révélé que la nourriture pour le nombre croissant de Nigérians pauvres ne devient pas moins chère car l’inflation alimentaire est passée de 21,79% en février à 22,95% en mars, le point le plus élevé depuis 2009.

Les prix des marchandises, qui constituent l'essentiel du panier d'inflation, ont augmenté de 21,79% en février, soit un bond de 1,22 point de pourcentage en janvier, a indiqué le Bureau national des statistiques (NBS). D Les produits de base tels que le pain, les céréales, les pommes de terre, les fruits et l'huile ont conduit à l'augmentation de l'indice des prix des denrées alimentaires.  La fermeture des frontières terrestres du pays en août 2019 a été un moteur majeur de la tendance à la hausse des taux d'inflation du pays, selon les données du NBS (Bureau National des Statistiques) , qui montrent que les taux ont commencé à augmenter à partir de septembre 2019.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here