LeadersCommuniqués de pressePromouvoir la diversité des genres dans le monde du...

Promouvoir la diversité des genres dans le monde du travail: OCP s’associe avec IFC pour le lancement processus d’obtention de la certification EDGE

-

Le Groupe OCP, leader mondial sur le marché des engrais phosphatés, s’associe à la Société Financière Internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque Mondiale, pour l’accompagner dans l’obtention de cette certification visant à promouvoir la diversité des genres au profit de ses collaboratrices et collaborateurs.

Dans le cadre de cet accord, IFC va accompagner le Groupe OCP pour obtenir la certification EDGE (Economic Dividends for Gender Equality), principale norme au monde évaluant la performance des entreprises en matière d’égalité des genres et de création d’opportunités de carrière égales entre les hommes et les femmes. OCP serait la première entreprise marocaine à obtenir cette certification, qui viendra appuyer son engagement visant à faire évoluer les pratiques et promouvoir l’égalité des chances et opportunités de carrière non seulement au sein de cette entreprise, mais aussi dans son écosystème et auprès de ses communautés, au Maroc et, plus largement, en Afrique.

Lancé en 2011 lors de la réunion annuelle du Forum Économique Mondial, le programme EDGE travaille aujourd’hui avec 200 grandes organisations réparties dans 44 pays, représentant une trentaine d’industries différentes et plus de 2,4 millions d’employés.

Avec plus de 20 000 collaborateurs de plusieurs nationalités, et un chiffre d’affaires de près de 6 milliards de dollars en 2020, le Groupe OCP se positionne à l’avant-garde en matière d’initiatives visant à renforcer son adhésion aux Objectifs de Développement Durable mis en place par les Nations Unies, notamment pour contribuer à répondre aux défis mondiaux liés aux Droits Humains et à la prospérité.

« Ce projet confirme notre volonté de s’inscrire dans une demarche axée sur des résultats, il s’agit ici d’une première pierre qui va accélérer la performance du Groupe dans la promotion de l’inclusion des genres et la diversité en tant que leviers de notre transformation. Cette certification permettra de mesurer l’amélioration sensible de nos indicateurs sur cet axe. » déclare Nadia Fassi Fehri, Chief Transformation Officer du Groupe OCP.

Le processus de certification EDGE du Groupe OCP, accompagné par IFC, vise plus largement à contribuer à renforcer la participation des femmes sur le marché du travail au Maroc, et en Afrique, ce qui sera d’autant plus essentiel dans un contexte de reprise économique post-COVID-19. Il s’inscrit dans la dynamique mise en place par le Groupe depuis plusieurs années, qui pense la Diversité comme un vecteur de croissance durable et un pilier pour son ambition stratégique, et dont les résultats se concrétisent : depuis 2013, la population des cadres femmes est passée de 23 % en 2013 à 34 % aujourd’hui. Pour les collaboratrices de moins de 30 ans, ce taux est passé de 30 à 50%.

En outre, la promotion de l’inclusion et l’égalité des genres ne se limite pas aux collaborateurs d’OCP puisque le Groupe accompagne à travers des programmes spécifiques des centaines de fermières au Maroc, en Gambie et au Sénégal; de jeunes femmes étudiantes à travers notamment son Lycée d’Excellence; et soutient le lancement de start-up par des jeunes femmes à travers les programmes de son Université Mohammed VI Polytechnique.

« Les femmes marocaines représentent un gisement de talents inexploité. Renforcer leur rôle dans le monde du travail peut véritablement contribuer à améliorer la performance des entreprises marocaines et accélérer la relance », a déclaré Xavier Reille, directeur IFC pour le Maghreb. « Nous espérons que ce partenariat avec le Groupe OCP va encourager d’autres d’entreprises marocaines à s’engager en faveur de l’égalité des sexes. »

Cet accord entre IFC et le Groupe OCP s’ajoute notamment à un autre partenariat entre les deux organisations, signé en septembre 2020, visant à renforcer les filières du riz en Côte d’Ivoire et du millet au Sénégal, et s’inscrit dans la lignée de la volonté de coopération conjointe au profit du pays et du continent dans de nombreux domaines, notamment l’agriculture, la recherche et l’éducation.

À PROPOS D’IFC

La Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents. Elle mène des opérations dans plus d’une centaine de pays, consacrant son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et d’opportunités dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2020, elle a investi 22 milliards de dollars dans des sociétés privées et dans des institutions financières dans des pays en développement, mobilisant ainsi les capacités du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée

Pour de plus amples informations, consulter le site : www.ifc.org

Rédactionhttp://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Cameroun : nouveaux horizons pour le barrage de Nachtigal

Les travaux de construction du Nachtigal hydro power company (NHPC) se poursuivent normalement après les tensions sociales qui les...

L’hebdo des devises de l’Afrique

Dans cette chronique hebdomadaire sur les devises africaines, les experts de l’AZA, le plus important courtier en devises non...

Santé : les États-Unis approuvent le médicament «Ebanga»de la RDC contre le virus Ebola

Le médicament «Ebanga», du nom scientifique Map 114 contre le virus Ebola fabriqué par l’équipe de la RD Congo...

Algérie: les cinq raisons du processus inflationniste et son impact sur le pouvoir d’achat

Par Abderrahmane MEBTOUL, Professeur des universités, expert international Docteur d’Etat. (1 dollar USD = 136,6 dinars algériens - DA). S'agissant...

Entretien exclusif avec Cheikh El Kebir Moulaye Taher, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie

"Les réserves officielles de change ont enregistré une progression d’environ 40%" Monsieur Cheikh El Kebir Moulaye Taher, diplômé d’économie et...

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers» la visant depuis 2015 en Suisse n’empêche pas la société...

Must read

Cameroun : nouveaux horizons pour le barrage de Nachtigal

Les travaux de construction du Nachtigal hydro power company...

L’hebdo des devises de l’Afrique

Dans cette chronique hebdomadaire sur les devises africaines, les...

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X