UBA : Tony Elumelu annonce de bonnes perspectives pour le groupe en 2021

0
Tony O. Elumelu, président du conseil d'administration de UBA

Au cours de la 59e assemblée générale annuelle du groupe bancaire UBA tenue le 1er avril 2021, le président du conseil d’administration, Tony O. Elumelu, a indiqué aux actionnaires que la banque a pris des décisions stratégiques qui renforceront son engagement à devenir le leader du secteur, une position à laquelle elle aspire au Nigeria, en Afrique et dans le monde.

« Nous avons réalisé des investissements stratégiques dans nos plateformes bancaires et technologiques numériques afin de promouvoir davantage les services bancaires en libre-service. Nous nous sommes également employés à améliorer les capacités de notre personnel en mettant en place plusieurs programmes de développement des capacités en ligne », souligne Tony Elumelu. Ajoutant que les opérations africaines (hors Nigéria) ont contribué à environ 55 % des bénéfices de l’année, « ce qui montre que nous sommes véritablement une banque panafricaine », explique-t-il.

En effet, l’institution a clôturé l’exercice 2020 avec une hausse des bénéfices de 27,7 % qui se situe désormais à 277,57 millions USD contre 217,32 millions en 2019. Tandis que le bénéfice avant impôt s’est établi à 321,71 millions USD contre 271,47 millions précédemment. Pour ce qui est des bénéfices bruts, l’on note une augmentation de 10,8 %, passant à 1,513 milliard USD, contre 1,365 milliard enregistrés au cours de la même période de 2019. Cette embellie est aussi ressortie dans le total des actifs, qui a progressé de 5,6 % pour atteindre 18,78 millions USD.

Aux dires du patron du groupe, le travail accompli pour renforcer la gouvernance à l’échelle du groupe et améliorer les modèles commerciaux et opérationnels en 2020 dote la banque des moyens de tirer parti de la reprise et réaliser des gains de parts de marché significatifs des activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here