Sénégal: interception d’un avion «espion» marocain

0

L’affaire suscite de l’embarras dans les milieux diplomatiques à Rabat et Dakar. Un avion marocain a été intercepté le 1er avril dernier et immobilisé par l’armée sénégalaise alors qu’il survolait la région de Casamance. L’aéronef qui transportait 4 personnes aurait fait des prises de vue des zones sensibles, y compris des bases reprises récemment par Dakar suite à un raid victorieux sur le mouvement rebelle des MFDC (Mouvement des Forces Démocratiques du Sénégal). Dakar a ouvert une enquête.

Le ministère sénégalais du Tourisme et des transports aériens a indiqué, dans un communiqué, que des « mesures conservatoires » ont été prises à travers l’immobilisation de l’avion incriminé et l’ouverture d’une enquête qui permettra de « déterminer les responsabilités » liées à cette intrusion jugée « très grave dans un pays souverain », ajoute la même source.
L’aéronef ne disposait d’aucune autorisation de navigation lui permettant de survoler la zone en question dans les « conditions définies par les lois et règlements », a signalé le ministère.

Selon les informations données par le quotidien L’Observateur, l’avion mis en cause avait pour objectif de survoler la Guinée-Bissau pour effectuer des prises de vues de « relevés topographiques ». Compte tenu des relations étroites entre les deux pays, des sources privilégient la thèse d’un avion privé qui se serait écarté de son plan de vol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here