Côte d’Ivoire : le patronat lance le baromètre de mesure de l’activité économique

0
Stéphane Aka-Anghui, directeur exécutif de la Cgeci

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) a lancé le 19 mars 2021, lors de son bilan trimestriel, le « baromètre du patronat ivoirien ». Un outil qui va dessiner l’activité économique sur une période donnée avec les grandes tendances d’évolution du secteur dans ses composantes économiques, sociales et financières ainsi que les perspectives.

La première publication est prévue pour le 20 avril. Pour la responsable des études et statistique de la Cgeci, Désirée Amon, l’échantillon porte sur 150 entreprises membres et non membres de la confédération des entreprises et exerçant dans les secteurs suivants : Bâtiments et Travaux Publics (BTP) ; Agro-industrie (café-cacao, coton, hévéa, palmier, sucre, bois) ; Banques et assurances ; Industrie chimique et plastique ; Commerce et distribution ; Téléphonie et TIC ; Transports etc.

Selon Stéphane Aka-Anghui, directeur exécutif de la Cgeci, il s’agira de « collecter des informations auprès des entreprises sur l’évolution de l’activité économique ». Cette action répond à un souci de mieux appréhender les besoins et préoccupations des entreprises pour apporter une réponse adéquate et efficace. Il a invité de ce fait les entreprises à participer massivement à cette enquête afin d’avoir des résultats qui conduiront à un plan d’actions contributif pour le développement du climat des affaires.

Nourri depuis une dizaine d’année, « le baromètre du patronat » permettra également «de faire un bilan trimestriel de l’activité économique, d’identifier les préoccupations majeures des entreprises et aussi les perspectives d’évolution des activités du secteur privé ivoirien », ajoute le directeur exécutif de la Cgeci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here