Sociétés cotées BRVM: Sicable CI enregistre des bénéfices

0

(1dollar USD = 549, 93 Franc CFA). Le bénéfice de la Société ivoirienne de câbles (Sicable CI, code CABC ), membre du Groupe Prysmian , leader mondial des câbles électriques, a connu une forte hausse de 528,706 millions de FCFA (793.059 euros) au terme de l’exercice 2020 comparé à l’exercice précédent, ont annoncé les dirigeants de cette entreprise basée à Abidjan. Ce bénéfice s’est établi à 1,166 milliard de FCFA contre 637,951 millions de FCFA au 31 décembre 2019, soit une progression de 82,87%. A la BRVM, le titre Sicable CI (CABC), en baisse de -3,48% sur la séance du 15 mars, est sur une tendance haussière annuelle de 38%.

Concernant le chiffre d’affaires de la société, il s’est établi à 18,898 milliards de FCFA contre 15,200 milliards de FCFA en 2019, en hausse de 24%. Selon les dirigeants de l’entreprise, cette évolution a eu lieu malgré la pandémie de la Covid 19 et les pannes machines du second semestre. Du coté des charges, les achats de matières et fournitures liées ont augmenté de 751 millions de FCFA, se situant à 6,393 milliards FCFA contre 5,642 milliards FCFA en 2019. De leur côté, les autres achats ont connu une hausse de 20,584 millions de FCFA à 699,992 millions de FCFA. Quant à la valeur ajoutée, elle a fortement progressé de 57,12%, passant de 2,118 milliards de FCFA en 2019 à 3,328 milliards de FCFA un an plus tard. Pour ce qui est des charges de personnel, elles se sont établies à 1,134 milliard de FCFA contre 1,061 milliard de FCFA au 31 décembre 2019 (+6,88%).

L’excédent brut d’exploitation (EBE) de la société a fortement augmenté de 1,137 milliard de FCFA, s’établissant à 2,194 milliards de FCFA contre 1,057 milliard de FCFA un an plus tôt. Suite à cette hausse de l’EBE, la capacité d’autofinancement s’est améliorée de 900 millions de FCFA. Quant au résultat d’exploitation, il s’est élevé à 1,662 milliard de FCFA alors qu’il se situait à 884,361 millions de FCFA au 31 décembre 2019, soit une augmentation de 777,763 millions de FCFA. Au 31 décembre 2020, les dettes financières et ressources assimilées de la Sicable ont évolué de 387 millions de FCFA à 2,472 milliards de FCFA.

En perspectives, pour l’exercice 2021, les dirigeants de la Sicable avancent que cette société « continuera à développer son activité projets en Côte d’ivoire et à consolider son positionnement dans le secteur des infrastructures d’énergie ». Ils ajoutent que la Sicable tentera de reprendre quelques parts de marché en Côte d’Ivoire dans le secteur de la construction en s’appuyant sur la qualité de ses produits et un meilleur niveau de service. Sur un autre registre, les responsables de la Sicable entendent notamment orienter le développement à l’export de leur entreprise dans la sous-région sur des marchés de niches liés à l’environnement (solaire, accès à l’eau) en collaboration avec le groupe Prysmian. « Sur le plan industriel, avancent toujours les dirigeants de la Sicable, nous poursuivrons les actions d’efficience avec le support du Groupe afin de réduire les couts variables ». Ils se fixent par ailleurs comme ambition d’améliorer la disponibilité des machines afin d’atteindre les objectifs ambitieux de volume de production (+10%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here