Youssouf Bathily reconduit à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali

0
Au micro, Youssou Bathily

Élu en 2015 à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Youssouf Bathily a été réélu le 11 mars 2021 pour un mandat de cinq (5) ans. Il a été réélu avec 257 voix contre 9 pour Sanou Sarr, le candidat malheureux.

« Je n’ai pas gagné, Sanou Sarr n’a pas perdu, c’est le secteur privé malien qui a gagné. Vous m’avez mis devant mais moi, je me mets derrière et je vous mets devant pour que nous arrivions à réaliser les objectifs qui nous sont fixés », a expliqué Youssouf Bathily lors de sa réélection à la présidence de la chambre de commerce et d’industrie du Mali. Pour bien accomplir cette tâche, le président de la Chambre souhaite l’accompagnement des uns et des autres. « Je souhaiterais dédier ce mandat à un consensus large afin que le plan d’action 2021-2025 puisse être réalisé », a-t- il ajouté.

Pour sa part, le candidat malheureux, Sanou Sarr n’a pas manqué de contester le résultat et a décidé selon lui « d’attaquer le résultat à la justice ».

On peut d’ores et déjà dire que c’est le début d’un bicéphalisme inédit entre les opérateurs économiques.  Toutefois, Youssouf Bathily affirme que  c’est la suite du renouvellement du bureau de la chambre du commerce et d’industrie du Mali qu’il s’est porté candidat.

Créée en 1906 au Soudan français – actuel Mali -, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali est  un « établissement public à caractère professionnel, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière ». Elle a pour mission de procéder à l’organisation et la représentation professionnelle des personnes physiques et morales exerçant dans les différentes branches d’activités commerciales, industrielles et les services au Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here