FinanceBénin : Légère hausse des prix à la production...

Bénin : Légère hausse des prix à la production des produits vivriers au 4ème trimestre 2020

-

L’indice des prix à la production des produits vivriers du Bénin a enregistré une légère hausse de 0,3% au 4ème trimestre 2020, comparé au trimestre précédent, selon l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique (INSAE) basé à Cotonou.

Cet indice s’est établi à 135,7 contre 135,3 au 3ème trimestre 2019. « Cette situation est due à l’accroissement des indices des racines et tubercules (+0,9%) » soulignent les responsables de l’INSAE.

En glissement annuel, une forte hausse de 28,4% est relevée par l’INSAE, favorisée principalement par les augmentations des indices des racines et tubercules (+31,4%) et des céréales (+25%).

En revanche, une légère régression de l’indice des prix à la production des céréales est observée avec une réalisation de 135,9 contre 138 au 3ème trimestre 2019, soit une baisse de 1,5% en variation trimestrielle.  Ce repli est essentiellement dû à la baisse des indices du sorgho (-7,1%) et du maïs (-3,2%).

En glissement annuel, cet indice a connu une hausse de 25% due principalement à l’accroissement de 34,3% de l’indice du prix du maïs.

De son côté, l’indice des prix des racines et tubercules est en hausse.  En effet, les prix des racines et tubercules ont affiché un indice de 136,0 au quatrième trimestre 2020 contre 134,9 au trimestre antérieur, soit une hausse de 0,9%. Selon l’INSAE, cette augmentation relève principalement de l’accroissement de l’indice du manioc (+17,6%), en variation trimestrielle.

En glissement annuel, une hausse de 31,4% de l’indice est notée. Ce renchérissement résulte de l’accroissement des indices de prix de l’igname (+12,8%), du manioc (+70,1%) et celui de la patate douce (+33,4%).

Pour sa part, l’indice des prix à la production des légumineuses est en baisse, s’établissant à 122,0 durant la période sous revue, soit une légère diminution de 0,2% par rapport au troisième trimestre 2020. Ce relâchement découle de la baisse  de 13% de l’indice des prix à la production du voandzou.  

En glissement annuel, l’indice des prix des légumineuses a enregistré une baisse de 2,7% du fait de la diminution des indices des prix du Niébé/haricot (-4,4%) et du voandzou (-4,6%).

Il en est de même les prix des produits maraîchers qui sont en déclin par rapport au trimestre précédent. L’INSAE signale ainsi une baisse de 3,6% de l’indice des prix à la production des cultures maraîchères, s’affichant à un niveau de 129,9 au 4ème trimestre 2020. Les indices de la tomate (-7,0%) et du gombo  (-50,8%) ont favorisé cette diminution.

En glissement annuel, l’indice des prix des produits maraîchers présente une hausse de 3,1%, due à l’envolée des indices des prix de la tomate (+14,1%) et des légumes feuilles (+33,5%). Cependant, ces évolutions ont été modérées principalement par la baisse des indices de prix du piment (-10%).

Que dire des produits fruitiers ? L’INSAE signale qu’ils ont pris de la valeur. En variation trimestrielle, il a été noté une hausse des prix de l’ananas (+30,4%) et de la noix de coco (+10,8%). En glissement annuel, seul le prix moyen de la banane plantain a connu une hausse de 1,4%. 

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X