Le groupe financier franco-allemand Oddo BHF appuie le développement industriel de la CEDEAO

0
Le siège de la BIDC, Lomé

Le  groupe financier franco-allemand ODDO BHF AG a  octroyé  une ligne de crédit non engagée d’une valeur de 40 millions d’euros à la Banque régionale de développement de la sous-région de la CEDEAO (BIDC). Cette convention a été signée le 3 mars 2021 par  visioconférence entre le Dr George Donkor, président de la BIDC, et Florian Witt, directeur des services bancaires internationaux et aux entreprises chez ODDO BHF.

Cette initiative vise essentiellement à promouvoir le développement des différents secteurs industriels de l’espace de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Cette coopération entre la BIDC et ODDO BHF AG  a également pour ambition d’améliorer  les perspectives des petites et moyennes entreprises et industries afin de les habiliter à contribuer à la croissance économique et à la création d’emplois.

Les discussions entre les deux partenaires financiers sont déjà bien avancées sur divers projets dans des domaines tels que les énergies renouvelables, l’agroalimentaire et la production pharmaceutique.

Le président de la BIDC, Dr. George Donkor, a indiqué que « cette facilité de crédit témoigne de l’engagement des deux institutions à l’égard du programme de transformation de la région grâce à l’appui indéfectible apporté au secteur vital de l’agro-industrie ».

De son côté,  Florian Witt, directeur des services bancaires internationaux et aux entreprises chez ODDO BHF, a  laissé entendre que son institution fera tout son possible pour appuyer les projets de développement en Afrique notamment dans les secteurs vitaux.

Créé depuis plus de 170 ans, le groupe financier franco-allemand intervient dans la gestion du patrimoine privé, d’actifs, auprès des entreprises et sur les marchés français et allemands. ODDO BHF compte 2.300 employés, et assure la gestion des actifs de ses clients pour un montant de plus de 100 milliards d’euros. Le groupe  est détenu  à hauteur  de 65% par la famille ODDO, et à 25% par ses employés.

Pour sa part, la BIDC  est une banque régionale d’investissement et de développement de premier plan basée à Lomé (Togo). Au cours des quatre dernières décennies, l’établissement bancaire  a investi environ 2,8 milliards USD  dans les programmes de développement inter et intra-régionaux. Ces investissements sont orientés surtout  dans les domaines des infrastructures et des équipements de base, du développement rural entre autres de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here