La compagnie maritime allemande Hapag-Lloyd a ouvert un nouveau bureau au Kenya dans le cadre de sa stratégie de croissance en Afrique. La société entend accompagner la croissance de ses activités logistiques en Afrique de l’Est. 

L’activité principale sera gérée à partir de la ville portuaire de Mombasa et la société aura également un bureau dans la capitale Nairobi. Hapag-Lloyd assure principalement le transport de produits agricoles hors du Kenya, en particulier du thé, du café, des fruits et des textiles. Elle dessert également des pays d’Afrique de l’Est sans littoral – tels que l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi et le Soudan du Sud – avec des liaisons régulières régulières vers et depuis Mombasa.

Pour le PDG de compagnie, Rolf Habben Jansen, la stratégie 2023 de Hapag-Lloyd est de se positionner comme le « numéro un de la qualité, mais également à des marchés de croissance sélectionnés dans le monde». «Nous voyons un énorme potentiel de croissance en Afrique et nous investirons davantage dans nos services et dans certains pays », a-t-il déclaré.

Avec l’ouverture du nouveau bureau au Kenya, Hapag-Lloyd dispose désormais de cinq bureaux sur le continent (Afrique du Sud, Égypte, Ghana, Nigéria et Kenya). De plus, la compagnie maritime allemande qui dispose de 388 bureaux dans 129 pays et d’une capacité de conteneurs d’environ 2,7 millions d’EVP, a récemment ouvert son centre de service qualité à Maurice.