SecteursAmplats négocie son recul sur le platine sud-africain

Amplats négocie son recul sur le platine sud-africain

-

Evoqué depuis la longue crise sociale de 2014, le géant minier Anglo American Platinum (Amplats) a confirmé, dans une brève note, avoir entamé des pourparlers avec Sibanye Gold, l’un des plus importants producteurs d’or sud-africain. Cette démarche, concerne la vente de ses « opérations de Rustenburg » au nord du pays, représentant une part de ses gisements de platine. Non sans préciser que la démarche « peut ou non conduire à une transaction ». 

L’annonce intervient alors que le secteur est en crise. La multinationale, a enregistré une baisse de 58% de son bénéfice en 2014, suite à la longue grève de cinq mois des mineurs sud-africains dans le bassin miniers de Rustenburg qui s’était achevée par une revalorisation salariale. Pendant ce temps, la chute des cours du platine (-40% depuis 2011) devrait vraisemblablement se poursuivre avec le ralentissement inéluctable de la croissance chinoise.

La compagnie, tout comme son concurrent Lonmin, a annoncé la mise en place d’un plan de réduction d’effectifs afin de faire face à la situation. 19 000 emplois sont concernés au total. Les syndicats et le gouvernement sud-africain ont engagé des négociations afin de limiter les pertes d’emplois qui semblent bien inévitables.

Adama WADE
Directeur de publication de Financial Afrik. Dans la presse économique africaine depuis 17 ans, Adama Wade a eu à exercer au Maroc dans plusieurs rédactions. Capitaine au Long Cours de la Marine Marchande et titulaire d'un Master en Communication des Organisations, Adama Wade a publié un essai, «Le mythe de Tarzan», qui décrit le complexe géopolitique de l’Afrique.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X