Mauritanie : Le Génie militaire et la SNDE obtiennent les faveurs d’un ministère opposé au gré à gré

0

Le Génie militaire mauritanien et  la Société nationale d’eau (SNDE)  obtiennent les faveurs  du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement  qui s’était  prononcé récemment contre les marchés de gré à gré. Les deux entités viennent d’enlever deux contrats hydriques d’un montant global de 3,99 millions USD conclus à l’issue d’une procédure d’entente directe.

Pour 2,71 millions USD, la SNDE va exécuter les  travaux de renforcement de I’AEP d’Atar capitale régionale de l’Adrar située au nord de la Mauritanie. Le Génie militaire quant à lui remporte la réalisation du réseau de distribution d’eau potable de Tarhil (Nouakchott), dispose d’un délai d’exécution de 4 mois et empoche 1, 28 millions USD.

Le Génie militaire n’est pas à son coup d’essai. En effet, depuis l’accession de Mohamed Ould Ghazouani au pouvoir, l’armée a engrangé pas moins de 10 millions USD de contrats de gré à gré dans le domaine du génie civil, de l’hydraulique et de l’assainissement.

Récemment, le Malien Cira (plus de 50 millions d’euro de chiffre d’affaire annuel) et son partenaire mauritanien SGIE ont été évincés du contrôle du projet d’alimentation en eau potable de l’Aftout Echergui qui  vise à approvisionner les régions du Guidimaka  et Gorgol (sud de la Mauritanie) et de l’Assaba (sud-est mauritanien) depuis   le barrage de Foum-Gleita : Un ouvrage en béton armé  d’un volume de 20 700 m3 dont  la longueur de 116,8 mètres, situé au sud de la Mauritanie. Le ministère de l’Hydraulique s’était opposé au contrat parce qu’attribué de gré à gré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here