Vers la construction d’une voie ferrée entre le Niger et le Nigeria

0
Avant d’atteindre Maradi, localité située au sud du Niger, le chemin de fer va traverser les villes de Jigawa, de Katsina et de Jibia situées au Nigeria.

Projet gigantesque de près de deux milliards de dollars, la construction du chemin de fer Kano (Nigeria)-Maradi (Niger) sera bel bien effective. Les travaux vont durer 32 mois.

Malgré certaines contestations exprimées, Abuja a lancé le 9 février 2021, les travaux de cette voie ferrée qui s’ouvre sur Maradi, localité située au sud du Niger. Cette annonce a été comme une bouffée d’oxygène pour les habitants de cette localité, qui voient en ce chantier une opportunité pour renforcer la coopération avec la plus grande ville du Nord du Nigeria qui est Kano.

Avant d’atteindre cette localité nigérienne, le chemin de fer va traverser les villes de Jigawa, de Katsina et de Jibia situées au Nigeria. De plus en plus en proie à des critiques sur le bien-fondé de ce projet, le président nigérian Muhamadu Buhari précise la construction de la voie ferrée ne va concerner que le territoire nigérian. Donc les autorités nigériennes doivent poursuivre les travaux avec leur fonds de la frontière à Maradi.

A l’instar de cette infrastructure ferroviaire qui souffre de critique, la réalisation du gazoduc devant relier le Nigeria au Maroc, est aussi l’objet de critique. Car, selon la société civile, les populations restent le plus grand perdant, du fait que les installations vont détruire les activités de pêche. Etendu sur une distance de 5.660 km, ce projet de gazoduc, d’un coût total de plus de 20 milliards de dollars, doit traverser la plupart des pays de l’Afrique de l’ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here