Accord de partenariat économique : la Côte d’Ivoire contourne l’effet Brexit, le Ghana en difficulté

0

Suite au Brexit, l’accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et la Côte d’Ivoire reconfiguré, le gouvernement ivoirien annonce le top départ des deux phases du démantèlement tarifaire avec le Royaume-Uni (Grande Bretagne et l’Irlande du nord) dans le prolongement de l’accord de partenariat économique avec l’Europe.

« Le Conseil a adopté une ordonnance portant mise en œuvre des première et deuxième phases du démantèlement tarifaire dans le cadre de l’Accord de Partenariat Économique entre la Côte d’Ivoire et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que son projet de loi de ratification », relève le ministre Sidi Téoko Touré, porte-parole du gouvernement.

Pour cette nouvelle configuration d’accord de partenariat, sans frais de douane entre les deux parties, 2305 lignes tarifaires sont concernées. Les deux premières phases couvrent les périodes 2019-2020 et 2021-2023.

Le Ghana subit l’effet Brexit

Contrairement à la Côte d’Ivoire qui s’y est pris tôt, le Ghana n’a pu rapidement ratifier l’accord de partenariat économiques avec le Royaume Uni après le Brexit. Les conséquences ont commencé à faire des effets sur l’économie de ce pays. Selon des producteurs ghanéens, des entreprises britanniques ont commencé à rejeter les importations en provenance du Ghana. Les producteurs de bananes ont perdu 20% de leurs exportations vers le Royaume-Uni. Une situation qui pourrait même augmenter à 50% les mois à venir. D’ailleurs, des perspectives de licenciements se profilent chez  trois géants d’exportation de Banane dans le pays (Golden Exotics, Volta River, Estates) qui emploient près de 5.000 travailleurs sans oublier les 25.000 qui travaillent indirectement.

Cette problématique pourrait s’appliquer à d’autres pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), qui n’ont pas visiblement ratifié l’accord de partenariat avec le Royaume-Uni qui ne fait plus partie de l’accord de partenariat entre l’Union européenne (Ue) et l’Afrique Caraïbe Pacifique (Acp).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here