Covid-19: surmortalité en Afrique

0

“Le taux de létalité du coronavirus sur le continent s’élève désormais à 2,5 % des cas recensés contre 2,2 % à l’échelle mondiale”, déclare John Nkengasong, directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa-CDC). En clair, dans la population infectée, l’Afrique accuse une surmortalité par rapport au reste du monde.

“Nous sommes en train d’assister à un retournement, a-t-il ajouté. C’est une des caractéristiques notables de la deuxième vague, que nous devons combattre âprement“. Entre autres exemples des 21 pays africains enregistrant une surmortalité par rapport à la moyenne mondiale, le Soudan enregistre un taux de létalité de 6,2 % contre 5,5% pour l’Egypte. Selon les estimations de ce centre, le nombre de cas sur le continent a augmenté de 14 % par semaine lors du mois dernier. L’Afrique dénombrait vendredi 3.368.330 cas d’infection au nouveau coronavirus, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), qui a ajouté qu’on avait recensé à ce jour 82.594 décès dus au COVID-19 et 2.824.960 guérisons.

L’UA a annoncé la semaine dernière avoir commandé 270 millions de vaccins pour le continent, en plus de ceux prévus via le dispositif Covax, une initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de partenaires privés pour un accès équitable aux vaccins. Des négociations sont «en cours» avec la Russie et la Chine pour commander des doses supplémentaires, mais «nous n’avons pas d’accord pour le moment », a rapporté M. Nkengasong.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here