Côte d’Ivoire : la hausse des prix de l’huile de palme inquiète les ménages

0

En Côte d’Ivoire, des ménages et associations de consommateurs fustigent depuis plusieurs jours la hausse du prix de l’huile de palme sur le marché. Face à ce mécontentement, le Conseil National de la Lutte contre la Vie Chère (Cnlvc) du ministère du commerce explique que le pays est victime d’une hausse conjoncturelle mondiale tout comme d’autres.

En effet, le prix du bidon de 25L Dinor a été majorée de 4.500 FCFA (environ 9 USD), et coute désormais 24.500 F CFA. Pour sa part, le prix d’un bidon de 20 L d’huile Aya est passé de 16.000 CFA à 19500 CFA et la bouteille de 1,5L de 1450 CFA à 1700 CFA.

L’indice FAO des prix des produits alimentaires affirme pour sa part que les cours ont atteint leur plus haut niveau depuis près de six ans. « Les cours internationaux de l’huile de palme étaient en hausse pour le sixième mois d’affilée, du fait d’un recul prononcé des stocks mondiaux, sous l’effet conjugué d’une production inférieure à la normale dans de grands pays producteurs et d’une forte demande mondiale à l’importation », explique l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao).

Pour stabiliser les cours au niveau local, le gouvernement ivoirien avait plafonné les prix. Mais cette mesure est à terme depuis le 9 décembre 2020. Et une concertation entre le gouvernement et les industriels est en vue afin de faciliter la vie des ménages dans l’achat de l’huile. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here