Affaire Nafissatou Diallo: DSK prend la parole

1
Nafissatou Diallo et DSK, deux versants d'une affaire restée jusque-là mystérieuse

Accusé de viol par Naffisatou  Diallo il y a 10 ans (2011/2020), l’ancien directeur général du Fonds Monétaire International (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a décidé de sortir de son silence.

L’économiste a décidé d’éclairer le grand public  sur cette affaire  de viol qui a défrayé la chronique dans les coins et recoins des  petites artères de Conakry en passant par Bretton Woods,  ville américaine de Carroll. Dans un tweet posté ce 4 décembre 2020, le responsable a fait savoir que toute la vérité sera  connue  dans un  film documentaire qui sortira en automne 2021.

« Pour  la première fois, j’ai accepté  de revenir sur l’ensemble de mon histoire personnelle et professionnelle de la politique française aux sphères internationales », a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « je n’ai jamais donné ma version des faits […], d’autres s’en sont chargés à ma place, prenant la parole à partir de coupures de presse, d’interviews et de faits réels ou supposés ».

Accord amiable pour éviter un procès

En mai 2011, la Guinéenne Nafissatou Diallo, femme  de chambre dans un prestigieux hôtel de New York, accuse le patron du FMI de viol et de séquestration. L’affaire atterrit  devant la justice de New York qui a mis DSK sous détention provisoire.

Alors que tout le monde s’attendait à un jugement, l’affaire  est  réglée  à l’amiable. Les deux parties s’accordent sur un arrangement financier pour éviter des procédures judiciaires. Selon des sources discrétionnaires, la victime a  perçu  un montant de 1,5 million de dollars.

Même si certains observateurs ont soutenu que cette affaire a été fabriquée de toutes pièces pour nuire à DKS,  présenté comme hyper favori  lors de l’élection présidentielle française de 2012,  d’autres ont émis des réserves. Maintenant, reste à savoir si ce film n’est pas annonciateur d’un retour de DSK à la scène politique française. Wait and see !

1 COMMENTAIRE

  1. Il ne faut pas être sorcier pour comprendre que c’est Sarkozy qui était derrière cette affaire de DSK. Un Directeur du FMI peut manquer d’une concubine à travers le monde pour violer une simple servante?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here