A la UneLa BIDC obtient deux lignes de crédit de...

La BIDC obtient deux lignes de crédit de 95 M € auprès de l’allemand AKA

-

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) a obtenu deux lignes de crédit d’une valeur de 95 millions d’euros auprès du consortium bancaire AKA Ausfuhrkredit-Gesellschaft mbH (AKA). Ainsi, George Agyekum Donkor, Président de la BIDC et Marck WENGRZIK, Directeur Général (PDG) d’AKA, ont entériné l’accord via une conférence virtuelle symbolique le jeudi 12 novembre 2020. Cet accord de prêt sans précédent marque le début d’un partenariat mutuellement avantageux entrela bIDCet AKA.

Le contrat de prêt comprend une ligne de crédit d’un montant de 45 millions d’euros pour une durée de dix ans et une ligne de crédit renouvelable d’un an de 50 millions d’euros. Le but de ces importantes facilités de crédit sera de financer des projets dans le cadre du contrat d’exportation entre la West African Fertilizer Association (WAFA) et Ferrostaal Equipment Solutions GmbH. Les facilités de crédit seront utilisées pour construire des entrepôts et des usines, ainsi que pour acheter des engrais et du matériel agricole. La signature de l’accord de prêt est une étape importante pour les deux institutions car elle marque le début d’une coopération bilatérale dans le financement de projets d’importation clés dans le secteur de la finance verte ainsi que dans l’énergie hydraulique, solaire et éolienne.

Cette collaboration entre l’Afrique de l’Ouest et l’Europe a été conçue non seulement pour stimuler le commerce entre les deux régions, mais aussi pour offrir d’innombrables opportunités de création d’emplois, de compétences et de transfert de technologie. Étaient également présents à la conférence les Vice-Présidents de WAFA, M. Bakayoko Zoumana, et M. Innocent Okuku, le Commissaire à l’Agriculture de la CEDEAO, M. Sangaré, et le Directeur Général de Ferrostaal Equipment Solutions GmbH, Dr Manuel Probst. Le nouveau partenariat entre la BIDC et l’AKA contribuera sans aucun doute à intensifier et accélérer l’intervention de la BIDC dans l’agro-industrie de la CEDEAO et à améliorer la sécurité alimentaire dans la sous-région.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X