Martin Fayulu

En RD Congo, un des leaders de la plateforme politique Lamuka de l’opposition, Martin Fayulu, rejette l’invitation du président Félix Tshisekedi à participer aux consultations qu’il mène depuis le 2 novembre 2020 au Palais de la nation, à Kinshasa.

« C’est une affaire individuelle fondée sur le deal, l’accord du pouvoir qu’ils ont volé au peuple. Comment voulez-vous que le président élu puisse aller dans une affaire comme celle-là? Nous, avec le président élu Martin Fayulu, avons choisi de lutter jusqu’à ce que le peuple retrouve sa souveraineté », a indiqué ce jeudi 5 novembre, Prince Epenge, un des communicateurs de la coalition Lamuka dont Martin Fayulu est coordonnateur pour un mandat de 6 mois.

Intervenant sur une radio locale, il a insisté sur le fait que « ces consultations ne visent qu’un seul objectif : appeler le peuple à régler le conflit qui oppose monsieur Joseph Kabila à monsieur Félix Tshisekedi ». Pour Prince Epenge, « c’est archi-faux de parler de l’intérêt du pays ou de promettre au peuple qu’après ces consultations, la situation va s’améliorer », ajoutant que ceux qui prennent part à ces consultations nationales y « vont pour leurs intérêts ».

Rappelons que dans le cadre de ces consultations, le chef de l’État avait reçu, ce mercredi, Jean-Pierre Bemba, le président du Mouvement libéral du Congo (MLC), par ailleurs membre de la coalition Lamuka, et qui avait promis d’apporter son soutien au « dialogue entre Congolais ». Autre leader de cette coalition annoncé aux consultations initiées par Félix Tshisékédi, Moïse Katumbi attendu ce vendredi 6 novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here