La BADEA et l’ITFC intensifient leur soutien aux pays africains pour lutter contre la pandémie COVID-19

0

La Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) intensifie son partenariat avec la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) pour aider les pays africains à lutter contre la COVID-19 par la signature d’un programme conjoint dans le cadre du programme des Ponts du Commerce Arabo Africains (AATB). Cette signature a eu lieu au siège de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) entre Ing. Hani Salem Sonbol, Directeur général de l’ITFC et le Dr. Sidi Ould Tah, Directeur général de la BADEA.

La contribution de la BADEA permettra de financer des initiatives clés visant, entre autres, le secteur de la santé et les produits pharmaceutiques en Afrique, surtout avec la mise en application de l’Accord de la Zone de Libre Echange Africaine Continentale prévue à partir du 1er Janvier 2021. La collaboration comprend également des interventions d’assistance technique qui seront fournies dans le cadre du plan d’intervention COVID-19 de l’AATB, approuvé lors de la 4è réunion du comité exécutif de l’AATB, tenue virtuellement le 9 avril 2020 sous la présidence de la BADEA. Ce plan inclut le projet sur ‘L’harmonisation des normes pour les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux en Afrique, initié par ITFC, Afreximbank et ARSO, destiné à promouvoir la qualité et la fiabilité des médicaments et des dispositifs médicaux importés ou produits en Afrique.

A cette occasion, M. Hani Salem Sonbol, directeur général de l’ITFC, a souligné l’importance de cette collaboration, qui arrive au moment où les pays africains en ont le plus besoin. “La COVID-19 a eu un profond impact sur la région, en particulier sur le secteur de la santé. C’est dans le cadre du programme AATB et en travaillant plus étroitement avec les partenaires que nous devons fournir un soutien essentiel pour sauver des vies et améliorer la résilience des systèmes de santé dans nos pays membres qui ont besoin d’une aide immédiate. Nous allons œuvrer avec la BADEA, qui est un membre fondateur du programme AATB et un soutien constant, pour des initiatives conjointes qui permettront également de favoriser le développement économique entre les pays africains et arabes“.

De son côté, Dr Sidi Ould Tah, Directeur général de la BADEA, a également exprimé son soutien continu au programme AATB et a salué le partenariat avec l’ITFC, en particulier en ces temps critiques. Il a souligné que “le renforcement des capacités des établissements de santé en Afrique mérite une considération particulière. Les initiatives du programme AATB telles que l’harmonisation des normes des produits pharmaceutiques et les activités qui favorisent le développement du commerce et l’investissement entre l’Afrique et le monde arabe sont indispensables pour répondre efficacement aux défis imposés par l’épidémie de COVID-19“.

Il convient de mentionner que depuis le début de la pandémie, l’ITFC et ses partenaires ont approuvé un plan d’action via le programme AATB pour aider les pays africains et arabes à renforcer leur résilience socio-économique face à la COVID-19. Les secteurs des soins de santé et des produits pharmaceutiques ont été prioritaires, avec des mesures immédiates mises en place, notamment le soutien au réseau de laboratoires en Afrique de l’Ouest avec la fourniture de kits de test COVID-19, d’équipements de laboratoire et d’équipements de protection individuelle (EPI) pour le personnel médical et paramédical.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here