Mali : Les prix à la consommation baissent de 0,5% en septembre

0

Les prix à la consommation au Mali ont enregistré une baisse de 0,5% au terme du mois de septembre 2020 comparés au mois d’août 2020, selon les données de l’Institut national de la statistique (INSTAT).

Les responsables de l’INSTAT soulignent que l’indice harmonisé des prix à la consommation s’est situé à 102,9 contre 103,4 au mois d’août 2020.

Par rapport au mois de juin 2020, les prix à la consommation ont haussé de 2,0%. En variation annuel, l’indice global connait, en revanche, une hausse légère de 1,4%.

L’indice sous-jacent (évolution du niveau général des prix en dehors des produits frais et de l’énergie) est resté stable par rapport au mois d’août avec une valeur de 101,5. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a toutefois connu une hausse légère de 0,4%.

Selon l’INSTAT, la baisse du niveau général des prix au Mali est essentiellement liée au repli des prix d’un certain nombre de fonctions. C’est le cas de la fonction Produits alimentaires et boissons non alcoolisées qui a baissé de 0,9% en raison de la diminution des prix des postes Céréales non transformées (-2,1%), Tubercules et plantains (-0,6%), Huiles (-0,3%), et Autres matières grasses (-9,7%). « La baisse au niveau de cette fonction s’explique par l’apparition des céréales, des tubercules et des oléagineuses en abondance sur les marchés intérieurs », fait remarquer l’INSTAT. 

La fonction «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» a régressé légèrement de 0,4% en liaison avec la baisse des prix des postes Produits pour l’entretien et réparation courante(-6,4%), Alimentation en eau(-3,9%). L’abondance des produits d’entretien sur les marchés et l’accès facile à l’eau en période d’hivernage ont contribué à diminuer les prix. 

Quant à la fonction Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer, il a connu une baisse de 1,7% en liaison avec le recul des prix des postes Articles de ménage non durables(-3,9%), Articles de ménage en textile(-0,3%)et Autres ustensiles de cuisine(-0,1%). Dans la même mouvance, la fonction Santé a connu une baisse de 1,7% en liaison avec le repli des prix des postes Médicaments modernes(-1,5%), Médicaments traditionnels(-1,0%), Produits médicaux divers (-0,7%) et Services hospitaliers(-10,6%).

La fonction Restaurants et Hôtels est presque restée stable avec une valeur 102,2. Selon l’INSTAT, au cours du mois sous revue, les prix des produits frais ont connu une baisse légère de 0,9% et ceux de l’énergie une hausse légère de 0,3%.

En un an, les prix des produits frais se sont élevés de 3,7% tandis que ceux de l’énergie se sont repliés de 0,1%.

Quant à la provenance, l’INSTAT avance que les prix des produits locaux ont connu une baisse de 0,5% et ceux des produits importés de 2,4%. En un an, cette structure a observé une augmentation de 3,0% pour les produits locaux et une diminution de 1,7%pour les produits importés. 

Au regard de l’appartenance sectorielle, les prix des produits des secteurs Secondaire et Tertiaire ont grimpé respectivement de 0,1% et 0,5%.En un an, les prix des produits du secteur primaire ont haussé de 5,1% et ceux du secondaire de 0,9% contre une diminution de 2,6% pour le tertiaire. 

Quant à la durabilité, les prix des biens non durables et des semi-durables ont, dans cet ordre, baissé de 0,6% et 0,5% contre une hausse des biens durables de 1,2%.En un an, l’INSTAT note que les biens durables ont chuté de 1,1% et les semi-durables de 0,2% tandis que les biens non durables ont grimpé de 2,6%.

Concernant l’indicateur de convergence communautaire de l’UEMOA (qui mesure la variation moyenne des prix au cours des douze derniers mois par rapport aux douze mois précédents), l’INSTAT avance qu’il se situe à -1,1% pour le niveau national Mali alors que celui de l’UEMOA est à1,0%pour le mois d’août 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here