Côte d’Ivoire : en attendant les élections, le secteur privé affûte l’initiative ICSP

0

L’Initiative citoyenne du secteur privé (Icsp), regroupant une panoplie d’opérateurs économiques de diverses organisations et fédérations, a lancé ce mardi 27 octobre à Abidjan, ses activités sous l’égide du ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

Le président de cette initiative, Touré Faman, par ailleurs président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-CI), a donné les raisons de la création de cet instrument à relent de développement économique et social. S’inspirant des facteurs qui ont concouru à l’impulsion d’un monde des affaires attractif, l’initiative, a-t-il dit, « veut apporter l’aide du secteur privé dans l’identification des futurs chantiers structurels sur les cinq prochaines années, mais également exprimer des attentes du secteur privé pour les cinq années à venir ».

En effet, dans leur manifeste de 40 pages qui retrace les investissements et les projets structurants réalisés entre 2011-2020, les membres de cette initiative citoyenne veulent prendre une part importante dans l’édification du développement économique et social. Tout en affichant un espoir dans l’innovation, la promotion de la recherche, la valorisation des unités industrielles, et la promotion de l’intégration économique afin de permettre au secteur privé de capter près de 70% des parts dans le prochain Plan national de développement (Pnd).

Le ministre Souleymane Diarrassouba a exprimé sa fierté de voir un secteur privé dynamique au regard du bilan présenté à travers une projection d’un film. Il a toutefois rappelé que des grands défis interpellent aussi bien le gouvernement que le secteur privé. Pour ce faire, il a exhorté les opérateurs économiques, toute tendance confondue, en synergie avec le gouvernement, à travailler d’arrache-pied pour lever les goulots d’étranglement afin d’accélérer la transformation structurelle de l’économie. Ajoutant que les missions de l’Icsp cadrent avec le projet de société du Président Alassane Ouattara qui s’articule autour de sept piliers dont l’édification de la paix, la sécurité et la cohésion sociale, la création de richesse, le développement équilibré et l’amélioration du cadre de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here