Seychelles: alternance politique après 43 années d’attente

0
Wavel Ramkalawan s'impose dès le premier tour.

L’opposition a remporté l’élection présidentielle aux Seychelles pour la première fois depuis 1977, ont annoncé dimanche les autorités. Le nouveau président, Wavel Ramkalawan, 59 ans, un ancien pasteur anglican, a recueilli 54,9% des voix contre 43,5% pour le président sortant Danny Faure, qui portait les espoirs de United Seychelles (US), l’ex parti unique. Le troisième candidat au scrutin, Alain St Ange, a recueilli 1,6% des suffrages.

Wavel Ramkalawan du parti Linyon Demokratik Seselwa (Union démocratique des Seychelles) a réaffirmé son engagement d’augmenter le salaire minimum alors que l’épidémie de COVID-19 a durement frappé l’économie de l’archipel de l’océan indien très dépendant du tourisme. Le Fonds monétaire international a prévu une contraction de 13,8% de l’économie des Seychelles.

L’opposition a également remporté les élections législatives, organisées en même temps que la présidentielle de jeudi à samedi, le LDS ayant obtenu à lui seul 25 sièges, soit les deux tiers du parlement.

Né en 1961, M. Ramkalawan est titulaire d’un diplôme en théologie de l’université de Birmingham. Après son retour aux Seychelles, il a travaillé comme pasteur dans plusieurs paroisses aux Seychelles. Il a enregistré le premier parti d’opposition en 1992.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here