Soumaila Cissé toujours aux mains des otages.

L’opposant malien a été libéré lundi en fin de matinée, près de Tissalit, à 1740 km au Nord de Bamako, en échange d’une centaine de prisonniers du mouvement Al-Qaïda.

Enlevé dans le centre malien le 25 mars, l’opposant malien aurait été libéré en même temps que l’otage français Sophie Pétronin, en captivité depuis près de quatre ans.  La France et l’Algérie ont joué un rôle important dans la libération de Soumaila Cissé, président de l’URD (Union pour la République et la Démocratie). Aucune partie, à Bamako, à Paris comme à Alger ne confirme un quelconque paiement de rançon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here