Côte d’Ivoire: le Trésor public lève 60,500 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UMOA

0

La Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique de la Côte d’Ivoire a levé le 29 septembre 2020, un montant de 60,500 milliards de FCFA (90,750 millions d’euros) sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) à l’issue de son émission simultanée d’adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) à 91 jours et d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 3 et 5 ans.

Cette levée de fonds au niveau du marché sous régional rentre dans le cadre de la mobilisation de l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat de Côte d’Ivoire. Pour le mois de septembre 2020, les autorités ivoiriennes projettent d’émettre 140 milliards de FCFA contre 130 milliards de FCFA pour le mois d’août. Le montant global des soumissions du 29 septembre s’est établi à 124,873 milliards de FCFA alors que la somme mise en adjudication était de seulement 55 milliards de FCFA. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 227,04%. Sur le montant des soumissions, l’émetteur en a retenu 60,500 milliards de FCFA et rejeté les 64,373 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 48,45%.

Le trésor public ivoirien entend rembourser les BAT le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 29 décembre 2020. Les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA. Le remboursement des OAT de maturité 3 ans, se fera également le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 30 septembre 2023. Le paiement des intérêts d’un taux de 5,75% l’an s’effectuera dès la première année. Quant au remboursement des OAT de maturité 5 ans se fera aussi le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 30 septembre 2025 tandis que le paiement des intérêts d’un taux de 5,85% l’an s’effectuera dès la première année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here