Eurobond: la Zambie fait défaut et voit sa signature dégradée

0
Le président zambien, Edgar Lungu, face au mur de la dette.

Le mardi 22 septembre, le gouvernement zambien d’Edgar Lungu a demandé le report du paiement des coupons des euro-obligations du gouvernement en dollars américains pour les six prochains mois. Sont concernées les échéances d’octobre 2020, janvier 2021 et mars 2021 pour un montant de 118,7 millions de dollars selon Moody’s.

La “sollicitation Сonsent” s’adresse aux détenteurs de trois obligations, couvrant effectivement les trois prochains paiements de coupons dus le 14 octobre 2020, le 30 janvier 2021 et le 20 mars 2021 sur les obligations respectives. La pandémie de coronavirus a “eu un impact important sur les ressources dont dispose le gouvernement pour effectuer des paiements en temps voulu sur sa dette, ce qui a entraîné des difficultés croissantes pour le service de la dette”. La Zambie a enregistré à ce jour environ 14 500 cas et un peu plus de 330 décès dus à la pandémie.

En échos aux difficultés du pays, Fitch Ratings a dégradé (https://t.me/cbondsglobal/1382) la note de LT Int. Scale (devises étrangères) de la Zambie de “CC” à “C”. Sur l’échelle de Moody’s, la Zambie est au grade hautement spéculatif de “Ca stable”
Le gouvernement zambien a prévu une réunion avec les investisseurs le 29 septembre pour discuter de sa proposition.

La Zambie qui a conclu un moratoire avec le G-20 en août 2020 pour une suspension de 6 mois du service de la dette devrait voir son PIB se contracter de 5% en 2020. La dette du pays est estimée à 110% du PIB. Pour ne rien arranger aux choses, la Zambie devrait faire face à l’arrivée à maturité de deux de ses trois Eurobonds avec un paiement de 750 millions de dollars en 2022 et 1 milliard de dollars en 2024, soit plus que les 1,2 milliard de dollars de ses réserves de change.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here