A la BRVM, le fonds de titritisation de NSIA Banque admis à la cote, une première (vidéo)

0

Ce 18 septembre 2020 est à graver en lettres d’or dans les annales du Marché Financier Régional de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA). En effet, cette date marque l’admission, pour la première fois, à la cote de BRVM, d’un Fonds Commun de Titrisation de Créances, le «FCTC NSIA BANQUE 7 % 2020 – 2025» d’un encours de 40 milliards de FCFA.


Avec cette opération, le groupe panafricain NSIA confirme sa volonté de s’inscrire comme un acteur majeur du marché financier par la mobilisation de capitaux grâce à des produits avant-gardistes et performants, ainsi que le déclare Eliane ALANGBA, Directrice Générale Adjointe NSIA Finance. Partenaire de l’opération, Olivier GUI, Directeur Général Africa Link Capital (ALC) Titrisation, première société privée indépendante de gestion de Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC) de l’Union
Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), explique tous les avantages des investisseurs et porteurs d’obligations dans cette cotation qui rend les titres en question plus liquides et faciles à acquérir ou céder. (Voir vidéo).

La cotation du FCTC NSIA Banque 7% 2020-2025 intervient après le succès de l’émission de 4.000.000 d’obligations qui s’est déroulée du 7 février au 6 mars 2020 sous la conduite de NSIA Finance, SGI chef de file du syndicat de placement. Ces obligations d’une valeur nominale de 10.000 F CFA, avec une maturité de 60 mois et un taux de rendement annuel de 7% ont été sursouscrites à hauteur de 41,3 milliards F CFA pour 40 milliards FCFA attendus.

Le marché hypothécaire et de la titrisation est né de l’idée d’améliorer le financement de l’Habitat dans l’UEMOA par le refinancement des crédits hypothécaires grâce à la technique de la Titrisation. C’est à Bissau, le 30 mars 2010, que le Conseil des Ministres de l’UEMOA a adopté :

• le Règlement N° 02/2010/CM/UEMOA relatif aux FTCT et aux opérations de Titrisation dans L’UEMOA, et ;

• Le Règlement n°03/2010/CM/UEMOA relatif aux obligations sécurisées dans l’UEMOA, portant ainsi sur les fonts baptismaux ce marché.

La CRRH a donné vie au marché en procédant à l’émission de ses premières obligations en 2012, dénommées « CRRH-UEMOA 6,10 % 2012-2022 », pour un montant de 12,5 milliards de FCFA. Quant aux FCTC, ils ont été émis sur le marché, pour la première fois, en 2016, rappelle Dr Edoh Kossi Amenounvé, directeur général de la BRVM. Depuis lors, le marché financier a enregistré 5 FCTC, tous non hypothécaires, pour un montant de 181,19 milliards de FCFA. Il reste à présent l’émission d’obligations sécurisées, déclare Dr Amenounvé, indiquant la voie à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here