Course au vaccin Covid-19: Bill Gates sceptique pour les Etats-Unis

0

Le milliardaire américain, Bill Gates, ne croit pas que les Etats-Unis seront le premier pays à produire le vaccin contre le coronavirus d’ici décembre 2020. Dans une interview accordée à Bloomberg, mardi 15 septembre, le co-fondateur de Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT) a vivement critiqué la gestion du COVID- 19 dans son pays, confiée à deux agences gouvernementales à savoir la Food and Drug Administration (FDA) et la Centers for Disease Control (CDC).

Pour Bill Gates, les responsables scientifiques sont tombés dans le jeu des politiciens dans un contexte de campagne électorale américaine. «Nous avons vu avec les déclarations complètement ratées sur le plasma que lorsque vous commencez à faire pression sur les gens pour qu’ils disent des choses optimistes, ils déraillent complètement. La FDA a perdu beaucoup de crédibilité dans ce domaine», a-t-il déclaré.

Le pionnier dans le domaine de la micro-informatique a souligné que l’enjeu est la confiance du public dans le(s) vaccin(s) que la FDA devrait approuver, sachant que de récents sondages montrent déjà qu’une majorité d’Américains craignent que le développement du vaccin soit précipité. C’est sans doute également la faute au président Donald Trump, qui n’a pas caché son espoir qu’un vaccin soit prêt avant l’élection du 3 novembre. La semaine dernière, souligne Bill Gates, le président américain a laissé entendre qu’un vaccin pourrait être approuvé le mois prochain, en disant également qu’il serait “sûr et efficace”. Selon les données de l’OMS, plus de 200 projets de vaccin sont en cours d’élaboration à ce jour. L’organisation qui dépend pour beaucoup des financements de Bill Gates s’est montrée optimiste quant à la mise à disposition d’au moins un de ces produits d’ici fin 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here