FirstRand obtient 225 millions de dollars pour financer des projets verts en Afrique du Sud

0

La Société financière internationale (SFI) a accordé à FirstRand Bank le premier prêt climatique d’Afrique d’une valeur de 225 millions de dollars. Le prêt comprend 75 millions de dollars de la Banque néerlandaise de développement entrepreneurial (FMO). Les fonds permettront à la banque de financer des projets verts pour ses entreprises et PME sud-africaines et pour soutenir les initiatives d’infrastructures, d’agriculture et de fabrication intelligentes en matière de climat et d’eau dans le pays.

Le prêt s’accompagne d’une assistance technique dans les domaines de la surveillance de l’impact, de la gestion du stress hydrique et d’autres solutions liées à la durabilité pour les clients qui cherchent à réduire leur empreinte carbone. Avec ce financement, la SFI cherche à développer le marché sud-africain du financement climatique et à soutenir le projet du gouvernement sud-africain de passer à une économie à faible émission de carbone. Pour le directeur pays de l’IFC pour l’Afrique du Sud, Adamou Labara, «il est essentiel de soutenir un accès accru au financement vert et bleu pour favoriser une réponse plus inclusive, résiliente et durable aux risques climatiques croissants sur le développement économique. Notre partenariat avec FirstRand est particulièrement important maintenant alors que les entreprises sud-africaines qui se remettent de la crise du COVID-19 cherchent à développer des projets durables. »

A noter que l’Afrique du Sud s’est fixée comme objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 42% d’ici 2025 et de diversifier sa production d’électricité à partir du charbon d’ici 2050.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here