Affaire Charlie Hebdo: un érudit mauritanien appelle à boycotter la France

0
Cheikh Mohamed al-Hassan Ould Deddew .

L’imam mauritanien Cheikh Mohamed al-Hassan Ould Deddew appelle les pays musulmans à rompre leurs relations diplomatiques et économiques avec la France, pays qualifié d’hostile aux musulmans. Dans un nouvel enregistrement audio rapporté par le site mauritanien Adrar.info, Cheikh Deddew s’est insurgé contre la republication par Charlie Hebdo des caricatures offensantes du prophète Mahomet.

«Je m’adresse en vous à l’esprit de foi et d’amour, pour remplir votre devoir, en boycottant la France et ses biens et en laissant tout ce qui mène à la réalisation de ses intérêts, en guise de soutien au Messager de Dieu, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix », a recommandé l’imam, érudit très suivi en Arabie Saoudite et dans le monde de l’islam sunnite en général.

La republication des caricatures en question a suscité plusieurs réactions en France. Dans une tribune publiée dans le Figaro, le recteur de la Grande mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, appelle Charlie Hebdo à continuer « d’user de son art. » “Que Charlie Hebdo continue d’écrire, de dessiner, d’user de son art et surtout de vivre. Que le drame qui a frappé cette publication, des policiers et nos compatriotes juifs serve de leçon à la communauté nationale, mais aussi à ceux qui se réclament de l’islam, à ceux qui se disent « amis des musulmans » et qui ne condamnent pas clairement ces crimes terroristes : en quoi le meurtre de dessinateurs a fait avancer la cause des musulmans ? Et en quoi la destruction et la barbarie peuvent-elles servir l’image de l’islam ?, interroge-t-il, alors que s’est ouvert, mercredi devant la cour d’assises spéciale à Paris, le procès des attaques djihadistes de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, des policiers et l’Hyper Cacher.

Tiré à 200 000 questions, le numéro de Charlie Hebdo en question a été épuisé et réimprimé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here