Covid-19: en Belgique, l’hydroxychloroquine a nettement diminué le risque de mortalité

1
Didier Raoult, professeur IHU Marseille.

La toxité de l’hydroxychloroquine relevait-elle de la pure légende ? Quid de l’inefficacité de ce traitement comme l’ont eu à dire des rapports publiés dans la presse médicale spécialisée ? Une nouvelle étude, la plus vaste jamais conduite sur le médicament proposé par Didier Raoult de l’IHU de Marseille, conclue à la une mortalité plus faible chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19 diagnostiqués et traités tôt ou tard après l’apparition des symptômes.


Selon l’étude publiée dans International Journal of Antimicrobial Agents, la monothérapie HCQ à faible dose est associée à une mortalité plus faible chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19 diagnostiqués et traités tôt ou tard après l’apparition des symptômes. L’hydroxychloroquine (HCQ) a été largement utilisée et étudiée comme traitement du COVID-19 dans divers contextes, à une dose totale allant généralement de 2400 mg à 9600 mg. En Belgique, l’utilisation hors AMM de HCQ à faible dose (2400 mg au total sur cinq jours) a été recommandée pour les patients hospitalisés atteints de COVID-19.

1 COMMENTAIRE

  1. quel mensonge de merde : c’est la belgique qui dans le monde a le plus grand nombre de morts par habitant a cause de la covid.
    On dit vraiment n’importe quoi dans ce torchon financialafik, quelle honte !
    l’HCQ est une ARNAQUE de l’escroc de marseille que seuls des abrutis dégénérés peuvent croire.
    Quelle pitié cette bêtise crasse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here