Mauritanie/Mines : TIEZERGHAF, la nouvelle mine de la SNIM

0

La SNIM vient de lancer un appel d’offres international pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour le projet Tiezerghaf.

C’est dans un contexte d’embellie des cours du minerai de fer dans le monde que la SNIM vient de mettre à jour son Programme Stratégique d’Entreprise (PSE) qui traduit la nouvelle vision à moyen et long terme, pour atteindre une production annuelle de 24MT/an à l’horizon de 2026.

Rappelons que la capacité actuelle de production de la SNIM est de l’ordre de 13 millions de tonnes par an de produits finis.

L’une des composantes de ce programme repose sur le projet Tiezerghaf (Mine, Usine et Infrastructures), pour une production annuelle de l’ordre de 6MT/an de concentrés à partir d’un gisement de quartzite à magnétite.

Les études de cadrage et de préfaisabilité ont été réalisées récemment (en 2013 et en 2016), et ont montré des résultats encourageants pour engager une étude de faisabilité.

Le gisement de Tiezeghaf est à proximité (environ 24 km) de celui de Guelb El Rhein déjà en exploitation depuis 1984.

La projet consiste essentiellement en l’ouverture à ciel ouvert d’une mine de fer, de quartzite à magnétite, au Guelb de Tiezerghaf et la construction d’une Usine d’enrichissement capable de produire environ 06 millions de tonnes de concentrés par an, ayant une teneur en Fe ≥ 66%.

Ce site minier comprendra également toutes les utilités nécessaires à sa viabilisation telles que :

  • La réalisation d’une centrale électrique, pour répondre aux besoins de la mine, de l’usine d’enrichissement, des infrastructures, des équipements et des utilités annexes.
  • L’approvisionnement en eau à partir des nappes souterraines dont l’identification a été réalisée par la SNIM.
  • La réalisation des extensions et améliorations nécessaires pour l’alignement de la capacité du Chemin de fer & Port consistant à définir et réaliser tous les changements nécessaires pour accompagner l’augmentation de la production prévue par le projet : (voie ferrée ; gare de chargement et de triage ; locomotives et wagons, citernes, plats, wagons ballastiers, ateliers de maintenance ferroviaire, aire de stockage au port, etc.).

Avec ce projet et celui de la modernisation de son usine Guelb 1, la SNIM affiche ses ambitions de rentabilisation de ses gisements pour une meilleure consolidation de sa position de grand producteur de minerai de fer en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here