LeadersCôte d’Ivoire : investi candidat RHDP, Alassane Ouattara...

Côte d’Ivoire : investi candidat RHDP, Alassane Ouattara prône la paix

-

«Durant ces neuf années, nous avons préservé la paix et la stabilité. J’en appelle à nouveau, à tous mes concitoyens, de mettre fin à la violence. La Côte d’Ivoire est en paix et nous voulons vivre en paix. Qui permettra à chacun de vaquer à ses occupations et de vivre en toute tranquillité », a déclaré Alassane Ouattara, investi, samedi 22 août, candidat du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).


Ils étaient nombreux, les militants du Rhdp qui ont fait le déplacement ce samedi au stade Félix Houphouet Boigny pour l’investiture du président Alassane Ouattara comme candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Depuis la veille, arborant des t-shirt orange, blanc ou vert avec l’effigie de leur leader politique, les militants du parti étaient déjà présents sur le site de la manifestation. Tôt ce matin, les différentes artères menant au stade grouillaient de monde, sous la houlette des coordonnateurs départementaux.

Après plusieurs interventions, dont celle de la Grande chancelière Henriette Dagri Diabaté, le candidat du Rhdp, Alassane Ouattara, président de la République, a réaffirmé sa volonté de maintenir la paix, « gage de stabilité ». « La paix qui permet aux jeunes d’exprimer leur talent et aux investisseurs de contribuer au développement de notre économie en créant plus d’emploi pour les jeunes », a-t-il dit en rappelant son bilan.

« Depuis 2011, nous avons changé le visage de nos villes et de nos villages, nous avons changé le quotidien des milliers d’ivoirien. Sur la période allant de 2012 à 2019, nous avons permis à plus de 5 millions de nos compatriotes d’avoir accès aux soins de santé grâce à la construction de centres de santé de proximité et d’hôpitaux généraux. Sur la même période, ce sont plus de 6 millions d’Ivoiriens qui ont désormais de l’eau potable. D’ici la fin de l’année, tous les villages de plus 500 habitants auront accès à l’électricité », a indiqué le Chef de l’Etat.

Le candidat du Rhdp a rappelé qu’il avait fait savoir devant les chambres du Parlement à Yamoussoukro son intention de se retirer de la course à l’élection présidentielle en désignant un dauphin. Mais argue-t-il, suite au décès de feu Amadou Gon Coulibaly, « vous m’avez demandé de revenir sur ma décision de retrait de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020… après mûre réflexion et à l’issue des consultations avec de nombreuses personnalités de confiance, j’ai décidé de répondre favorablement à votre appel », s’est-il justifié.

Dans la même lancée, Alassane Ouattara est revenu sur ce qu’il appelle «l’interprétation erronée de la constitution». Pour le président en poste depuis 2010, c’est la peur d’aller à l’élection présidentielle qui suscite toutes ces violences orchestrées ces derniers jours. « Nous croyons aux valeurs du travail et aimons profondément notre pays. Nous avons à cœur d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens et continuer de faire rayonner la Côte d’Ivoire». Reste à savoir si ces mots suffiront à évacuer la question de la légalité d’un nouveau mandat pour Alassane Ouattara dans une Côte d’Ivoire sous tension avec de nombreuses manifestations de l’opposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X