Confrontée à l’insolvabilité, la Guinée Equatoriale limoge son gouvernement

0

Le Président de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema, craint une probable insolvabilité du pays. Une inquiétude née essentiellement de l’effondrement des cours de l’or noir, qui représente 90% des recettes d’exportation.

Dans cette période néfaste, marquée par la baisse de la richesse par habitant qui est passée de 17 000 euros en 2012 à seulement 8 000 euros en 2020, et l’avènement de la Covid-19, la Guinée Equatoriale a reçu 283 millions de dollars de la part du Fonds monétaire international (Fmi) pour relancer ses activités économiques. Mais, l’état de la situation demeure critique d’autant plus que, selon un communiqué, le Président Teodoro Obiang Nguema a déploré «que le gouvernement sortant n’ait pas rempli les missions qui lu étaient assignées, entre autres, regrette-t-il, «compenser une possible insolvabilité».

Conséquence, ce gouvernement chapeauté par Pascual Obala Asué, a remis le vendredi 14 août, sa démission au Chef de l’Etat. «La confiance du chef de l’Etat mérite des sacrifices », a déclaré le chef du gouvernement démissionnaire.

Malgré l’amélioration des finances publiques avec la réduction des déficits publics qui atteignaient auparavant 15%, la Guinée Equatoriale n’arrive toujours pas à diversifier son économie qui reste tributaire du gaz et du Pétrole

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here