Présidentielles Américaines: premières salves de Donald Trump contre Kamala Harris

0

Historique. Pour la première fois dans l’histoire des Etats-Unis d’Amérique, une femme noire est choisie comme colistière d’un candidat aux élections présidentielles. Mais la sénatrice Kamala Harris, 55 ans, le sait, ce ne sera pas un long fleuve tranquille. Donald Trump s’est dit surpris du choix et a jugé les performances de la sénatrice “médiocres”.

“J’étais plus surpris qu’autre chose parce qu’elle a été très médiocre” pendant la campagne des primaires démocrates, remportée par Joe Biden a déclaré Donald Trump lors de sa conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche. “Elle a eu de très mauvais résultats aux primaires. Et ça, c’est comme un sondage”.

Dans une série de tweets publiés en fin d’après-midi, mardi, Joe Biden a parlé de sa colistière comme d’une femme «combattant sans relâche pour les gens ordinaires» et «l’une des meilleures membres de la fonction publique» américaine. Le candidat démocrate investi à la présidentielle a également rappelé que Mme Harris avait travaillé avec son fils Beau, notamment pour «s’attaquer aux grandes banques, aider les gens de la classe moyenne et protéger les femmes et les enfants contre les agresseurs».

Kamala Harris faisait partie des 10 candidates les plus probables pour devenir colistière de Joe Biden. Sénatrice de Californie, Kamala Harris a précédemment été procureure du district de San Francisco et procureure générale de cet État . Joe Biden a porté son choix sur une femme de loi qui séduira aussi l’électorat des minorités. Après avoir mordu la poussière lors des primaires démocrates en vue de la présidentielle de novembre prochain, elle devient la première femme noire à être colistière d’un ticket démocrate ou républicain. Si Joe Biden remporte l’élection, elle deviendra alors la première femme à occuper le poste de vice-présidente des États-Unis. Kamala Harris affrontera Mike Pence, le colistier du président sortant, Donald Trump, lors du débat vice-présidentiel le 7 octobre, à l’Université de l’Utah. Née en 1964, à Oakland, Kamala Harris est la fille d’une chercheuse d’origine indienne et d’un professeur d’économie d’origine jamaïcaine.

C’est une descendante de Matchs Garvey du côté paternel. Dans les années 1970, sa mère, Shyamala Gopalan, spécialisée dans la lutte contre le cancer du sein, a enseigné à l’Université McGill et a été chercheuse à l’Hôpital général juif de Montréal. Ses deux filles l’ont suivie au Québec, où elles ont étudié à l’École secondaire. Après être retournée aux États-Unis, Kamala Harris a obtenu un diplôme en économie et en sciences politiques à l’Université Howard de Washington, surnommée Black Harvard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here