Covid-19: le Maroc se rapproche des 20 000 cas. Port de masque obligatoire

0

A moins de cinq jours de la fête de l’Aid El-Adha et alors que le port de masque est désormais obligatoire selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, la pandémie du coronavirus ne décélère toujours pas au Maroc.

Le royaume a enregistré durant les dernières 24 heures, 811 nouveaux cas de Covid19, portant le nombre total de cas confirmés à 19.645, samedi 25 juillet 2020, selon le bilan du ministère de la Santé. Le nombre de décès atteint 305 avec 6 nouveaux morts enregistrés. Le nombre de guérisons s’établit à 16.282, soit 182 nouvelles rémissions durant la même période.

Le trend haussier sur ces derniers jours s’expliquent par la découverte de plusieurs cas de clusters professionnels. Ainsi, après les usines de transformation de fraise dans la région de Kénitra, l’Usine Renault à Tanger, un nouveau cluster est signalé dans la conserverie de poisson Unimer à Safi où 534 cas ont été recensés.

« Le Maroc risque une deuxième vague du virus au cas où les citoyens ne portent pas de masques et ne respectent pas les règles de distanciation physique. Pendant l’Aïd, il faut proscrire accolades et embrassades. Certains n’ont pas vu leurs familles depuis plus de quatre mois … », a expliqué Mustapha Naji, directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II de Casablanca, dans la presse.

En prévision de la fête du sacrifice (Aid El Adha) qui a lieu le 31 juillet, les autorités redoutent le relâchement des gestes-barrières. D’où l’autorisation du port de masque en dehors du domicile selon un communiqué du ministère de l’Intérieur. Ainsi, toute personne qui enfreindrait cette disposition est passible d’une peine d’emprisonnement d’un à trois mois et d’une amende variant entre 300 et 1.300 dirhams (1 dollar = 9,7 DH), ou l’une des deux peines sans préjudice de la peine pénale la plus sévère, poursuit le communiqué daté du 25 juillet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here