UMOA-Titres: démarrage de la deuxième phase des bons COVID -19

0
Adrien Diouf, Directeur de l’Agence UMOA-Titres (AUT).

Après la première phase d’émission de bons COVID-19, les 8 États membres pourront solliciter à nouveau le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Dans son communiqué du vendredi 24 juillet, l’Agence UMOA-Titres a fait savoir que l’ensemble des acteurs du marché des titres publics de l’UEMOA peuvent émettre des titres à partir du mardi 28 juillet. Ce qui correspond à la deuxième phase d’émission de bon COVID -19 sur le marché régional.

Selon le programme, le Sénégal va émettre le premier bon COVID , le 28 juillet avec un montant de 103, 13 milliards de FCFA. Il sera suivi du Burkina Faso, le 29 juillet avec une somme de 50 milliards de FCFA. Ensuite le Bénin, le 30 juillet (133 milliards de FCFA). Puis le Mali (4 août ; 55 milliards de FCFA), la Guinée Bissau (6 août ; 10 milliards de FCFA). La Côte d’Ivoire va solliciter le 10 août pour un montant de 200 milliards de FCFA. Quant au Niger et au Togo, ils vont émettre respectivement un montant de 100 et 70 milliards pour les 11 et 13 août prochains. Ce qui donne un montant global de 721, 13 milliards de FCFA que les Etats vont chercher sur le marché financier. Cette opération permet aux Etats de mobiliser des fonds afin de faire face aux dépenses urgentes liées à la propagation du virus. En rappel, ces titres ont une maturité de 3 mois et un taux d’intérêt maximal de 3,25% au guichet de prêt marginal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here