Côte d’Ivoire : Hausse de 0,4% des prix à la consommation en mai

0
L’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) en Côte d’Ivoire a enregistré  une  hausse de 0,4% au mois de mai 2020 comparé au mois d’avril 2020, selon les données établies par l’Institut National de la Statistique (INS) basé à Abidjan.

Selon l’INS, cette hausse est  imputable à la fois aux  fonctions Produits alimentaires et boissons non alcoolisées, aux  fonctions Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles  et aux  fonctions Transports.

Les produits alimentaires, et boissons non alcoolisées se sont en effet bonifiés de  0,5 %,suite à la hausse des prix  des produits des postes Céréales non transformées  (+3,3%), Tubercules et plantain  (+4,9 %)  et Farines, semoules et gruaux (+5,8%).

« Les variations trimestrielle et annuelle sont respectivement de   +4,6  % et +3,1  % pour le poste Céréales non transformées, de +29,3% et +28,0% pour le poste Tubercules et plantain », souligne l’INS. Quant au poste Farines, semoules et gruaux, les variations trimestrielle et annuelle sont de +2,6  % et +13,9 %.

Concernant la fonction Logement, eau, gaz, électricité, un relèvement de 0,4 % est noté par l’INS. Cette structure explique ce renchérissement par la hausse des prix des produits des postes  Combustibles solides et autres  (+4,3%). Les Variations trimestrielle et annuelle sont respectivement de   -1,5  % et +1,7 %.

Au niveau des transports, un accroissement de 0,7 % est relevé au mois de mai en raison de la hausse des prix  des produits des postes Transport routier de passagers (+1,9%). Les Variations trimestrielle et annuelle sont respectivement de +2,0 % et +2,2  %.

Une hausse de 0,7% est également notée  concernant la fonction Santé. Selon l’INS, ce renchérissement est dû  à la flambée des prix des produits des  postes Médicaments traditionnels  (+12,3 %). Les variations trimestrielle et annuelle sont respectivement de -13,1 % et  -6,6 %.

Quant aux autres fonctions, les données de l’INS indiquent des variations plus ou moins stables de leurs indices.  C’est le cas de la communication, de l’enseignement, des restaurants et hôtels (+0%) là où les loisirs et les biens et services divers enregistrent +0,2%.   

Les variations trimestrielle et annuelle de l’indice global du mois de mai 2020 sont respectivement de +0,8% et +2,3%.

L’inflation en moyenne annuelle se situe à +1,5%  durant la période sous revue. Le taux d’inflation  de la Côte d’Ivoire reste néanmoins inférieur  au seuil communautaire qui est  de 3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here