Burkina Faso : 25 milliards FCFA dans les caisses du trésor public

0
La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Burkina Faso a obtenu le 6 juillet 2020 la somme de 25 milliards FCFA (37,500 millions d’euros) à  l’issue de son émission par adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 3 ans sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA).

Cette levée de fonds rentre dans le cadre de la stratégie du gouvernement burkinabé pour assurer la couverture des besoins de financement de son budget.  Pour le mois de juillet 2020, les intentions d’émissions de titres publics des autorités burkinabés se chiffrent à 50 milliards de FCFA.

C’est dans cette optique qu’elles ont mis en adjudication le 6 juillet, 25 milliards FCFA. Au terme de l’opération, l’émetteur s‘est vu proposer par les investisseurs un montant global de soumissions de 35,651 milliards FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 142,60%.

Mais, pour des raisons de coût, le trésor public a retenu 25 milliards de FCFA et rejeté les 10,651 milliards de FCFA restants des soumissions. Ce qui donne un taux d’absorption de 70,12%.

Selon l’agence UMOA-Titres, l’émetteur s’est engagé à rembourser les titres émis le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 7 juillet 2023. Quant au paiement des intérêts, il se fera annuellement dès la première année sur la base d’un taux d’intérêt de 6,15%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here