Nissan lance l’offensive sur l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Inde

0

Le géant japonais de l’automobile Nissan a annoncé mercredi 25 juin une stratégie globale de quatre ans pour la région Afrique, Moyen-Orient et Inde (AMI) dans le cadre du plan de transformation globale de la société annoncé le mois dernier.. 

Le plan d’activité annoncé par le constructeur s’aligne sur sa politique mondiale de rationalisation, de priorisation et de concentration, pour apporter des modèles et des technologies de base dans une région qui représente environ 10% du marché automobile mondial.

En Afrique, Nissan entend s’appuyer sur ses acquis notamment la présence de la  marque, les synergies avec les partenaires en Afrique du Sud, en Égypte, et au Nigéria. 

« AMI s’appuiera sur le nouveau modèle de coopération globale de l’alliance dans lequel tous les partenaires (Groupe Renault, Nissan Motor Corporation et Mitsubishi Motors Corporation) approfondiront les synergies pour soutenir la compétitivité et la rentabilité des entreprises membres », à indiqué la société dans son communiqué. 

Selon le directeur des opérations de Nissan, Ashwani Gupta, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Inde constituent une région importante où le groupe ciblera les investissements dans les atouts existants, y compris les SUV, et commercialiserons huit nouveaux produits. « En stimulant l’efficacité grâce à l’Alliance et en nous concentrant sur les compétences de base, nous augmenterons encore la rentabilité de la région, en particulier sur les marchés clés, notamment le Golfe, l’Afrique du Sud et l’Égypte», a-t-il ajouté. 

Dans le cadre de ce plan, Nissan travaillera à l’amélioration des coûts et de l’efficacité régionaux en optimisant le portefeuille de produits régionaux de 20%, augmentera la compétitivité des coûts des usines locales et augmentera les opportunités d’exportation à partir des unités de cette région.

Nissan prévoit par ailleurs d’introduire 8 nouveaux modèles en Afrique, au Moyen-Orient et en Inde et mettra également l’accent sur l’augmentation de la numérisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here