En Afrique du sud, la “banque des pauvres” impactée par le coronavirus

0

Sous contrôle  de la South African Reserve Bank,  African Bank Limited a enregistré une  perte d’exploitation élevée au premier  trimestre 2020 sous les effets dévastateurs du coronavirus. Ainsi, la banque spécialisée sur les clients à faible revenu (banque des pauvres comme on l’appelle) durement impactés par le covid-19,   estime à   550 millions de rands (31,89 millions de dollars) le montant des  créances irrécouvrables.

La filiale du groupe African Bank Holdings enregistre une perte nette après impôts de 311 millions de rands (18 millions de dollars)  au cours de l’exercice clos au  31 mars contre un bénéfice de 69 millions de rands un an plus tôt. 

Dans son communiqué du mercredi 24 juin, l’établissement bancaire a toutefois  indiqué qu’il continuait de maintenir des niveaux de capitaux  solides et un excédent de liquidités appréciable. Le groupe  gère également une activité d’assurance qui a augmenté ses provisions de 303 millions de rands en raison de la pandémie. 

Outre South African Reserve Bank (SARB), African Bank Limited appartient à six grandes banques sud-africaines et à la caisse de retraite du gouvernement.

La Banque Centrale  avait  nommé en février  dernier un conseiller pour gérer la vente de sa participation de 50%. Un processus retardé par le coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here