COVID-19 : EgyptAir en quête de financement auprès des banques d’État

0

La compagnie aérienne nationale Egyptair sollicite un prêt  de 3 milliards de livres égyptiennes (185 millions de dollars) auprès  des banques d’État pour faire face à la crise du coronavirus.

Le président de la compagnie, Mohamed Rushdi Zakaria, a déclaré que la pandémie covid_19 a poussé l’Égypte à fermer ses aéroports à la plupart du trafic commercial à la mi-mars. Le porte-drapeau égyptien a perdu 185 millions de dollars par mois depuis le début de la crise. 

Les  procédures d’obtention du prêt auprès de la Banque nationale d’Egypte et de la Banque Misr, détenues par l’Etat, devraient s’achever le mois prochain.  Les fonds   seront utilisés pour payer 12 millions de dollars en versements sur les prêts étrangers contractés par Egyptair dans l’achat de nouveaux avions.  

« EgyptAir avait prévu de prendre livraison de sept nouveaux avions en mai, mais commencera à en recevoir le premier le mois prochain. La société a retardé de trois mois les paiements de location de certains appareils déjà en sa possession et de six mois d’autres », a expliqué Mohamed Rushdi Zakaria.

La compagnie aérienne devrait fonctionner  avec  une capacité de 20 à 30% lorsqu’elle reprendra ses vols au début du mois de juillet et à 50% d’ici à la fin de l’année, à condition que les cas de coronavirus n’augmentent pas. Si l’on se fie aux statistiques de la  Banque Centrale Égyptienne (BCE), l’Égypte a accueilli 9,78 millions de touristes lors de la saison 2017/2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here