Cameroun : 37 milliards de FCFA de bénéfice généré par le transit du pétrole tchadien

0
Le droit de transit du pétrole tchadien sur le territoire camerounais a connu une hausse de plus de 24% par rapport au précédent exercice.

Le trésor public camerounais a engrangé 36,59 milliards de FCFA représentant le droit de passage du brut tchadien sur son territoire en 2019. Une augmentation de 24,32% par rapport à l’année précédente où ce droit de transit avait généré une recette de 30 milliards de FCFA.

Faisant état de ces transactions pétrolières, la Société nationale des hydrocarbures (SNH) à travers le Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP) Tchad-Cameroun, indique que cette croissance rentre en droite ligne des réformes d’exploitation intervenues il y a quelque temps.

Il s’agit notamment de l’application des dispositions de l’avenant n°2 de la convention d’établissement de la Cameroon Oil Transportation Company (COTCO), l’opérateur dudit oléoduc actualisé le 30 septembre 2018 portant notamment révision à la hausse du droit de transit, passé de 1,30 dollar à 1,32 dollar le baril.

Un taux appliqué sur les quantités de pétrole brut enlevées au terminal de Komé-Kribi jusqu’au 30 septembre 2023, date à laquelle il pourra de nouveau être réactualisé.

Long de 1080 km dont 900 en territoire camerounais, l’oléoduc Tchad-Cameroun opérationnel depuis 2003 est conjointement exploité par Cameroon Oil Transportation Company (COTCO) et par Tchad Oil Transportation Company (TOTCO), filiales du pétrolier américain ExxonMobil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here