Sénégal-Mauritanie: le projet gazier Grand Tortue Ahmeyim reporté de 11 mois (exclusif)

0
S'il est de nature politique, le contrat de partage signé entre le Sénégal et la Mauritanie, en compagnie des compagnies BP et Kosmos, est d'abord dicté par la géographie.

Les activités liées au projet gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA) de British Petroleum (BP) seront mises en veille pour une période minimale de 11 mois, selon des informations obtenues par Financial Afrik auprès sources londoniennes. Autrement dit, les activités du géant britannique à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie ne reprendront qu’à partir du mois de juin 2021.

Par croisement, cette information est corroborée par McDermott qui a déjà sollicité les soumissionnaires retenus pour les services de logistiques et transport maritime aux fins d’une extension de la validité de leurs offres pour une période de 90 jours. Car le terme des précédentes offres expire le 28 mai courant. Nous rappelons que la composante des travaux confiée par BP à McDermott est l’ingénierie sous-marine (Subsea engineering : SURF & SPS).

Parmi les soumissionnaires, nous retrouvons SEPCO, Deugro, Trans Global Project, OMA et Maurilog. De part et d’autre du fleuve Sénégal, cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans les milieux impliqués et à l’heure où nous écrivons, les esprits n’en sont pas encore remis. Pour les acteurs impliqués, le choc est – pour ainsi dire – pire que l’avènement du covid-19. Nous reviendrons ultérieurement plus en détails sur les implications et incidences que provoque un tel report.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here