RDC-Coronavirus : le FPI octroie 10 millions USD à taux zéro aux secteurs agricole et pharmaceutique

0

En RD Congo, les entreprises des secteurs agricole et pharmaceutique vont bénéficier d’un financement du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), fixé à 10 millions USD à taux zéro. “La priorité sera accordée au financement des projets ayant trait à l’agriculture, pêche et élevage ; à l’agro-industrie ; à l’industrie pharmaceutique et chimique ; à l’appui et maintenance”, précise le FPI dans son communiqué du 21 mai 2020. L’éligibilité à ce fonds est conditionnée par le genre du projet qui doit émaner d’une personne morale légalement reconnue en RDC et œuvrant dans l’un des cinq secteurs ciblés “depuis au moins 3 ans”. ” Le porteur du projet doit être une entreprise utilisant les matières premières locales et évoluant dans la production des produits de première nécessité ou de consommation courante. Il devra également être une entreprise disposant des capacités techniques et financières avérées pour mener à bien toute opération de production, d’approvisionnement et de transformation des produits.

Le plafond de fonds est fixé à 500 000 USD, sauf dérogation de la Direction générale du FPI ou de son Conseil d’administration”, renseigne le communiqué. La garantie exigée consiste en “la couverture du prêt par les hypothèques dont la valeur d’expertise est supérieure ou égale à 150% du montant sollicité”. Celà à défaut, présentation des traites avalisées par une banque. En cas de non remboursement d’une seule échéance à la période indiquée, tous les avantages liés au présent financement seront caducs. Le FPI se réserve le droit d’appliquer les conditions habituelles de financement”, précise le communiqué.

La part de l’enveloppe réservée à la lutte contre la COVID-19 financera les prêts à court terme destinés au financement des besoins en fonds de roulement (30 mois minimum y compris le délai de grâce), plus adaptés à l’urgence de la situation. ” Les prêts sont consentis à un taux d’intérêt de 0% pour les projets des filières agroalimentaires, médico-pharmaceutiques et chimiques. Les taux de commission d’études et de supervision, eux, sont réduits à 1% au lieu de 2%”, rassure le FPI. La mise à disposition de ces 10 millions USD fait suite à une séance de travail que le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, avec le Conseil d’administration du FPI, dans l’optique d’étudier les modalités d’accompagner les entreprises affectées par la crise causée par le pandémie de Coronavirus, aux fins de mettre les industries de ces deux secteurs à l’abri des méfaits de la COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here