Trois compagnies aériennes africaines visées par une plainte de consommateurs français

0
Des milliers de voyageurs piégés par les annulations de vol réclament remboursement.

Royal Air Maroc, Tunisair et Air Algérie font partie d’un lot de 20 compagnies faisant l’objet d’une plainte de l’association française des consommateurs UFC-Que Choisir devant le tribunal de Paris. L’association indique qu’elle “ne sollicite pas, pour l’instant, de dommages et intérêts”, mais “souhaite simplement que les compagnies (…) respectent les droits des consommateurs” de pouvoir choisir.

Les 3 compagnies maghrébines aux côtés de Air France, KLM, Transavia, Ryanair, Vueling, Lufthansa, Turkish Airlines, Emirates, TAP Air Portugal, Volotea, Air Caraïbes, Norwegian, Air Austral, Air Europa, Air Corsica, Corsair et Air Transat sont invitées à se soumettre à la loi européenne pour indemniser les milliers de passagers qui ont déjà payé leurs billets mais n’ont pas pu voyager à cause de la pandémie du coronavirus (covid-19). Selon la commission européenne, les transporteurs doivent rembourser les voyageurs ou proposer un nouvel itinéraire. “Le remboursement reste la règle, et peut se faire sous forme d’un avoir, mais seulement en accord avec le consommateur”.

En avril passé, l’association avait mis en demeure 57 compagnies, avant de choisir d’en assigner 20, devant le tribunal judiciaire de Paris sur la base de plus de 15.000 plaintes. Selon l’association, ces entreprises ont ignoré la mise en demeure et «continuent de violer la réglementation en imposant aux passagers des bons d’achat en guise de remboursement de leur vol annulé.» Une affaire complexe qui voit plusieurs juridictions en concurrence. Au Maroc, par exemple, un projet de loi présenté par le ministère du Tourisme le 11 mai dernier devrait permettre aux compagnies aériennes, aux agences de voyages et aux structures d’hébergement de proposer un avoir à leurs clients sous certaines conditions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here