Bilan du coronavirus en Afrique: en 7 jours, le nombre de cas a augmenté de 34%

1
Rythme de l'augmentation sur une base hebdomadaire depuis février 2020. Source: OMS Afrique.

Entre le 13 et le 20 mai 2020, le nombre de cas d’infection au coronavirus(Covid-19) dans la région Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé, a augmenté de 34% rapporte le rapport hebdomadaire de la division régionale de l’organisation. Ces nouveaux cas ont été observés dans neuf pays: Mauritanie avec un nombre de cas positifs en hausse de 1538%, passant de 8 à 131 en 7 jours, la République Centrafricaine, avec un bilan passé de 130 à 411, en hausse de 90%, l’Ouganda (106%, de 126 à 260 cas), la Zambie (75%, de 441 à 772). Puis le Gabon 74% (de 863 à 1502), la Guinée équatoriale 71% (de 522 à 890), Togo 70% (de 199 à 338), Madagascar 70% (de 192 à 326) et le Soudan du Sud 62% (de 174 à 282).

Sur la période, cinq pays, à savoir la Namibie, Les Seychelles, l’Érythrée, Maurice et la République-Unie de Tanzanie n’ont signalé aucun nouveau COVID-19 confirmé.

L’Afrique représente 0,6% des cas de décès liés au covid-19 dans le monde

En outre, du 13 au 19 mai 2020, 339 nouveaux décès (augmentation de 25%) ont été signalés dans 27 pays: Afrique du Sud (106), Algérie (46), Nigéria (34), Tchad (16), Cameroun (15), Kenya (14), Mali (13), Sierra Leone (13), Sénégal (11), République démocratique du Congo (10), Ghana (9), Niger (8), Côte d’Ivoire (7), Congo (4), Gabon (4), Sud Soudan (4), Guinée-Bissau (3), Libéria (3), Mauritanie (3), Sao Tomé et Principe (3), Madagascar (2), Angola (1), Burkina Faso (1), Cabo Verde (1), Guinée équatoriale (1) et Togo (1).

Au 19 mai 2020, un total cumulé de 64 388 cas de COVID-19, dont 64 091 confirmés et 297 cas probables ont été signalés dans les 47 pays de la région. Au total, 1 827 décès ont été signalés soit un taux global de létalité (CFR) de 2,8%. La situation actuelle dans la région ne représente que 1,4% des confirmés Cas de COVID-19 et 0,6% des décès signalés dans le monde.

11 pays abritent 82% des cas

Au cours de la même période de référence, la région a enregistré son plus élevé nombre de cas par jour depuis le début de l’épidémie, avec plus de 2 000 nouveaux cas signalés chaque jour sur un intervalle de 14 derniers jours. Sur les 47 pays, 11 ont enregistré un total cumulé de plus de 1 000 COVID confirmés: Afrique du Sud (17 200), Algérie (7 377), Nigeria (6 401), Ghana (6 096), Cameroun (3 529), Guinée (2 863), Sénégal (2 617), Côte d’Ivoire (2 153), République démocratique du Congo (1 731), Gabon (1 502) et Guinée-Bissau (1038). Deux autres pays, le Gabon et la Guinée-Bissau ont franchi le cap des 1 000 cas. Ensemble, ces 11 pays les plus touchés abritent 82% de tous les cas signalés dans la région.

L’Afrique de l’Ouest abrite le nombre de cas le plus élevés

Le nombre de cas le plus élevé est observé dans la région de l’Afrique de l’Ouest, avec 40% (24 836 cas pour un taux de létalité de 2,2%), suivie de l’Afrique australe, avec 27% du nombre de cas diagnostiqués sur le continent (17 450, taux de létalité de 1,8%), l’Afrique du Nord, avec 8,5% des cas (7 377, taux de létalité de 7,6%), l’Afrique centrale, 15% (9 331, taux de létalité de 3,2%) et l’Afrique de l’Est, avec 7% des cas (4 506 diagnostics positifs, un taux de létalité de 2,4%).

Sur les 64 388 cas confirmés de COVID-19 signalés, 26 075 (41%) se sont rétablis dans 46 pays de la région, avec 100% des cas guéris en Érythrée (39) et aux Seychelles (11).

Tchad, Libéria et Algérie: des taux de létalité supérieurs à la moyenne mondiale

Depuis le début de l’épidémie, l’Algérie a régulièrement signalé la mortalité la plus élevée de la région, avec 31% (561) décès, suivis de l’Afrique du Sud avec 17% (312), du Nigeria 11% (192), du Cameroun 7,7% (140), de la République démocratique du Congo 3,3% (60), du Tchad 3,0% (56) du Niger 3,0% (55) et du Mali 2,9% (53). le les taux de létalité les plus élevés ont été observés dans huit pays avec 200 cas et plus: Tchad (10,3%), Libéria (9,9%), Algérie (7,6%), Burkina Faso (7,0%), Sierra Leone (6,2%), Niger (6,0) et Mali (5,9). Parmi eux, le Tchad, Le Libéria et l’Algérie ont enregistré des taux de létalité supérieurs à ceux enregistrés dans le monde à 6,7%.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here