RDC : les Bons du Trésor rapportent 14,864 millions USD

0

Le ministère des Finances de la RD Congo annonce la fin de l’adjudication de deux lots des Bons du Trésor,  mardi 19 mai 2020, avec un apport respectif de 22,5 milliards FC (12,162 millions USD au taux de 1850 FC le dollar américain) pour les titres à  trois mois d’échéance et 5 milliards FC (2,702 millions USD) pour les titres de  six mois d’échéance.
 Dans le même  communiqué, il signale que trois soumissionnaires ont été servis pour les Bons du Trésor de trois mois d’échéance au taux limite accepté de 7,5% pour un taux de couverture du montant mis en adjudication de 56,25%.

Seul, un soumissionnaire a été servi pour les  Bons du Trésor de six mois, au taux limite accepté de 9,5% pour un taux de couverture du montant mis en adjudication de 25%.
“Au total donc, sur les 60 milliards FC (32 millions USD) qui étaient visés seulement 14,864  millions USD ont dû être levés”,  précise le ministère des Finances.
C’est en octobre 2019 que le gouvernement du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, confronté à la faiblesse de la mobilisation des recettes, avait lancé les Bons du Trésor pour diversifier ses sources de financement pour faire face à ses dépenses publiques toujours élevées.

“Un Bon du Trésor est un titre d’emprunt émis par l’État et remboursable à échéance. En RDC, c’est le gouvernement qui émet ces titres d’emprunt par le canal du Trésor public. Quand un opérateur économique ou un particulier  achète un Bon du Trésor, il prête de l’argent à l’État et devient, en quelque sorte, son créancier. Garanti à 100 % par le gouvernement qui l’émet, le Bon du Trésor  est l’un des placements les plus sûrs sur le marché monétaire”, explique le ministère des Finances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here