La France signe l’acte de décès du Franc CFA (UEMOA)

4
Abidjan, le 20 décembre 2019. Le président français Emmanuel Macron et son homologue ivoirien Alassane Ouattara entourant le ministre de l'Economie et des Finances du Bénin, Romuald Wadagni, également président du conseil des ministres de l'UEMOA.

Après l’accord de réforme du franc CFA qui a marqué la visite d’Emmanuel Macron en Côte d’Ivoire, le 21 décembre 2019, le gouvernement français a adopté mercredi 20 mai 2020, en Conseil des ministres, un texte qui entérine les réformes promises concernant le Franc CFA (XOF) Afrique de l’Ouest. “Le rôle de la France évolue pour devenir celui d’un strict garant financier de la zone”, a toutefois expliqué le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Ce point est appelé à évoluer lorsque la monnaie commune ouest-africaine verra le jour.

Le projet de loi apporte ainsi la ratification en droit français de la transformation de cette monnaie, souvent dénoncée par ses opposants comme “colonialiste” et dont le président français a reconnu qu’elle était “perçue comme l’un des vestiges de la Françafrique.

Désormais la zone monétaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) va s’engager dans un processus de substitution du Franc CFA par l’ECO avec un maintien de la parité fixe avec l’Euro. Egalement dans la nouvelle disposition, la fin de la centralisation obligatoire des réserves de change en France à travers la suppression du mécanisme du compte d’opération. La France perd également de facto son siège dans toutes les instances de l’UEMOA.

Cet acte intervenu en pleine crise du coronavirus et dix jours après que l’UEMOA ait suspendu son pacte de stabilité bascule-t-il de facto la Zone CFA dans la nouvelle zone monétaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO ? Il faudra au préalable parvenir à convaincre les pays de la zone monétaire ouest- africaine (ZMAO), partie prenante du processus de la création de la nouvelle monnaie Eco, en retard par rapport aux principaux critères de convergence définis pour adhérer à l’Eco. Il est clair que ce n’est pas la pandémie du coronavirus qui va accélérer la convergence monétaire entre les pays de l’Afrique de l’Ouest.

4 Commentaires

  1. La France change le Franc CFA par l’ECO, chez nous on explique ça de cette manière: Moussa El Hadj – El Hadj Moussa. Faites travailler vos neurones.

  2. CFA ou ECO, bonnet blanc, blanc bonnet. c’est une monnaie coloniale,
    depuis les fausses indépendances des pays de l’Afrique de l’ouest qui ont opté pour la langue coloniale française, sont toujours colonisés, ils l’indépendance seulement avec le drapeau. la France raciste des voleurs prédateurs des richesses du peuple africain, contre l’économie 14 États africains avec la monnaie unique CFA de l’esclavage.
    la France empêche le destin des africains de se réaliser.

  3. Les pays africains n’ont jamais eu leur indépendance. Tout est faux pas de souveraineté pas de liberté pas d’autonomie pas de monnaie propre rien que des laquais à la solde de la France coloniale.
    Toutes les richesses des peuples d’Afrique versent dans les caisses du trésor français.
    Les peuples africains n’ont pas de quoi manger et sont opprimés par les sbires de la France.
    Il est de même pour tous les pays d’Afrique.

  4. Celui qui a mis au monde le CFA a décidé de sa mort; nous lui demandons de nous laisser accoucher tranquillement l’ÉCO dans notre dispensaire. On aura certainement besoin de votre clinique pour la neurochirurgie et la greffe du coeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here