Sénégal : 164,315 milliards FCFA dans les caisses du trésor public

0

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Sénégal a levé le 18 mai 2020 un montant de 164,315 milliards de FCFA (246,472 millions d’euros) au terme de son émission de bons assimilables du trésor (BAT) à 182 jours sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA).

Ces fonds sont destinés à assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat du Sénégal. Selon l’agence UMOA-Titres, les investisseurs opérant sur ce marché financier ont fait des soumissions globales de 168,815 milliards de FCFA sur un montant mis en adjudication de 150 milliards FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 112,54%.

Sur le montant global des soumissions, l’émetteur a, pour des raisons de coût, retenu 164,315 milliards de FCFA et rejeté les 4,500 milliards de FCFA, soit un taux d’absorption de 97,33%. Tous les pays de l’UMOA ont pris part à l’émission à l’exception de la Guinée Bissau. A part, le Sénégal (55,315 milliards retenus sur des soumissions de 58,815 milliards) et le Togo (12 milliards retenus sur 13 milliards proposés), les propositions faites par les autres pays ont été retenues par l’émetteur. La Côte d’Ivoire vient en tête avec 35,300 milliards, suivie du Mali (20 milliards), le Bénin (17 milliards), le Niger (12,500 milliards) et le Burkina (12 milliards).

Selon l’Agence UMOA-Titres, le remboursement du capital interviendra le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 16 novembre 2020. Quant aux intérêts, ils sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons d’un million FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here